Fashion's tentations


Voici mon deuxième OS sur le couple JunDa (Taguchi Junnosuke et Ueda Tatsuya du groupe japonais KAT-TUN). Je l'ai écrit pour Garance. J'espère que vous l'aimerez. Dites moi ce que vous en pensez ^^.


Comme tous les matins, Ueda Tatsuya se prépara pour une journée bien chargée. Il était le top model japonais le plus en vogue du moment. Il était sollicité de toute part, tantôt pour des défilés, tantôt pour des shooting photo. Il n'avait pas de vie privée et ne se consacrait qu'à sa carrière. Il faut dire qu'avec son visage d'ange, son corps bien bâtit et son sourire à en faire pâlir plus d'un, toutes les plus grandes marques se battaient pour l'avoir comme représentant. Le mannequin sortit de sa villa, grimpa dans sa voiture et roula pour se rendre à son agence. Arrivé à destination, il entra dans le grand hall du bâtiment. Tous se retournèrent vers ce bel homme aux cheveux bruns. Il marchait d'un pas sur. Sa démarche était un mélange entre grâce et virilité. Il était vrai qu'il avait un visage doux, aux traits fin presque féminin mais sa réputation en tant qu'homme n'était plus à faire. On ne comptait plus le nombre de ses conquêtes féminines. Un homme se dirigea vers lui pour l'accueillir.

- Ohayô gozaimasu Ueda-san, fit-il en s'inclinant.
- Ohayô Nakamaru-san.
Ils se dirigèrent tout deux vers le bureau de l'agent du mannequin. Ueda prit place dans un des fauteuils disposés autour d'une table.
- Etes-vous prêt pour votre séance photo d'aujourd'hui ? demanda Maru tout en s'installant à côté du top model.
- ...
- Je vous rappelle que ce shooting est très important. Le photographe n'est autre que Taguchi Junnosuke.
- Je le sais. Vous me le répétez depuis une semaine, fit Ueda sur un ton agacé.
- C'est qu'il y a un enjeu certain pour votre carrière.
- Je suis un professionnel et ferait mon travail correctement. Sur ces dernières paroles, le model se leva et se dirigea vers la porte.
- Rendez-vous dans une heure chez Akanishi-san. Soyez à l'heure.
- Comme toujours, répondit Ueda avec un sourire aux lèvres.
Il sortit de la pièce et marchait dans les couloirs du bâtiment.
- Ueda, interpela un homme en voyant Tatsuya. Ohayô, fit-il avec un grand sourire.
- Ohayô Kame. Comment vas-tu ?
- Bien. Je vois que tu sors du bureau de ce cher Nakamaru. J'ai entendu dire que tu allais te faire photographier par le grand Taguchi Junnosuke. Il a dû encore te sortir le refrain, « c'est un enjeu pour ta carrière », imita Kame.
- Comme d'habitude. Tu sais bien que c'est sa phrase favorite. Il te la sort à chaque fois aussi.
Kamenashi Kazuya était une étoile montante de la mode japonaise. Il espérait avoir la même popularité qu'Ueda. Ce dernier était son sempai mais aussi son meilleur ami.
- Tu vas chez Jin ?
- Oui. Je dois choisir les vêtements pour le shooting de cette après-midi.
Les deux amis n'avaient pas seulement le même agent mais aussi le même styliste. Le plus vieux vit une petite étincelle dans les yeux de son cadet.
- Tu lui as donné une réponse ?
- Non, pas encore.
- Tu attends quoi baka. Ca fait un an et demi que vous êtes ensemble. Il te propose de venir vivre avec lui et toi tu hésite.
- C'est à toi de dire ça. Tu enchaîne les aventures sans lendemain. Tu as été élu le mec le plus canon du Japon et tu n'arrive même pas à te caser, se moqua Kame.
- Je n'ai pas le temps pour ses bêtises, répliqua aussitôt Ueda. Sur ce, je dois y aller sinon je vais arriver en retard. Tu connais Nakamaru.
- Euh, oui, rigola le plus jeune.
Ils se saluèrent et prirent tout deux une direction différente. Ueda arriva dans la boutique d'Akanishi Jin. Il était réputé pour habiller toutes les grandes stars. Nakamaru l'attendait au côté du styliste.
- Ohayô, fit Jin en apercevant Tatsuya.
- Ohayô, lui répondit-il avec un grand sourire.
Ils se connaissaient depuis longtemps. Jin était son styliste depuis ses débuts. Ils étaient devenus amis. C'est d'ailleurs l'ainé qui poussa Kame dans les bras d'Akanishi quand il avait remarqué leurs sentiments réciproques et qu'aucun n'osaient l'avouer à l'autre.
- J'ai déjà sélectionné plusieurs tenues. On va gagner du temps.
Ueda les essaya. Tout d'abord un pantalon blanc avec une chemise de la même couleur. Seulement les deux boutons du milieu était attaché, ce qui laissait entrevoir le bas de son ventre. Cette tenue faisait ressortir toute la sensualité du top model.
- Si je n'étais pas avec Kazu, je te sauterais dessus Tatsuya, ironisa son ami.
Ils se regardèrent et éclatèrent de rire. Ueda se sentait bien en compagnie de Jin ainsi qu'en celle de Kame. Avec eux, il était seulement Tatsuya, un ami et non Ueda Tatasuya, grand top model. Sa solitude pesait par moment. Surtout quand il regardait ses deux meilleurs amis vivre un amour parfait. Ueda continua d'essayer les tenues que Jin avait choisies et cela toujours dans la bonne humeur.
- Toutes ces tenues ne te correspondent pas. Essaye celle là, je pense qu'elle devrait mieux te convenir.
Ueda se dirigea vers la cabine d'essayage. Il retira la tenue précédente puis enfila un jean foncé. Il le fit monter le long de ses jambes, puis de ses cuisses pour enfin recouvrir son boxer noir. Ce pantalon moulant lui allait parfaitement. De plus, il lui rebombait les fesses. Le mannequin passa un marcel noir. Il le fit glisser le long de son torse. Il le cintra de toute part laissant apparaître ses abdos. Il sortit de la cabine et alla se placer devant un miroir où l'attendait Jin.
- Très bien. On va rajouter cette ceinture blanche et quelques accessoires. Tiens mets cette veste noire aussi.
Ueda s'exécuta. Il avait entièrement confiance en Akanishi. Ce dernier savait parfaitement ce qu'il lui allait.
- Remonte les manches. Voilà, parfait. Tu te sens à l'aise ?
- Oui. Tu sais toujours ce qui me met en valeur JinJin, fit Ueda avec un petit sourire.
- Dis-moi Tatsuya. Sais-tu pourquoi Kazu ne me donne pas sa réponse, fit son ami d'un ton grave.
- Jin ne le brusque pas. Laisse lui le temps. Vous partagez le même amour. C'est déjà magnifique, répondit Ueda dont la solitude se reflétait dans ses yeux.
- Gomen. Tu es toujours à écouter nos hisoitre de couple sans jamais rien dire alors que je sais qu'au fond ça t'attriste.
- Pourquoi, ça m'attristerait, s'empressa de dire Ueda avant que Jin ne dise des choses qui se seraient entièrement vrai. Au contraire ça me remplit de joie de voir mes deux meilleurs amis ensemble. Je vais bien, mentit-il en se forçant à sourire. Sur ce, je vais me changer.

Il le fit aussitôt, salua son ami et quitta les lieux. Quelques heures plus tard, Ueda monta dans sa voiture pour se rendre au studio photo de Taguchi. Il repensa à cette matinée. Ses deux amis s'aimaient tellement. Oui, il avait mentit à Akanishi. Non, il n'allait pas bien. Le fait de voir leur amour le déprimait. Plus les mois, les années défilaient et plus ce sentiment de solitude l'envahissait. Quand il a commencé le mannequina, il s'est consacré entièrement à sa carrière mettant se vie privée entre parenthèse. Mais maintenant qu'il avait atteint un tel niveau de notoriété, il se demandait à quoi cela lui servait s'il ne le partageait pas avec un être aimé. Il sortit de ses pensées à la vue du studio et de Nakamaru qui l'attendait à l'entrée. Il se gara puis descendit de sa voiture.

- Vous êtes prêt ?
- Oui.
- Allons-y alors.
Ils arrivèrent dans la pièce désirée. Ils y aperçurent plusieurs personnes dont un homme, grand, brun qui tenait un appareil photo. Ce dernier s'avança vers les deux arrivants.
- Konnichi wa. Je me présente, Taguchi Junnosuke Enchanté, fit-il en les saluant.
- Nakamaru.
- Ueda Tatsuya.
Les deux hommes le saluèrent à leur tour. Donc voici le célèbre Ueda Tatsuya, pensa Junno. Il était impressionné par une telle beauté. Ueda sentit le regard du photographe sur lui. Une des assistantes du photographe vint pour montrer au top model où il pouvait se changer. Il la suivi aussitôt se débarrassant de la gêne qu'il ressentait. Souvent les photographes étaient intrigués par sa beauté mais Junnosuke avait un regard qui le troublait. Pendant qu'Ueda enfilait sa tenue, il entendit une voix familaire.
- Tanaka-sama, fit Junno en saluant le nouvel arrivant.
- Bonjour Taguchi-san.
- Je ne savais pas que vous seriez présent, lança Maru.
- Je viens voir comment se porte mon poulain, répondit Tanaka avec un grand sourire.
Tanaka Koki était le directeur de l'agence de mannequina la plus réputée au Japon. Celle où travaillait Ueda depuis dix ans. Il était son petit protégé, pas seulement parce que Tatsuya était le top model numéro 1 mais aussi parce que Koki avait des sentiments pour lui non partagé à son grand regret.
- Ah, Ueda-san.
- Tanaka-sama, salua le mannequin.
- Si vous voulez bien, Ueda-san, nous allons commencer, annonça Junno.
Ueda se plaça sur l'espace prévu et commença à poser. Il faisait preuve d'un professionnalisme incroyable. Un assistant du photographe actionna un ventilateur ce qui découvrit sa nuque. Junno eut un léger frisson surement dû au courant d'air pensa t-il. Koki était en admiration devant la star de son agence. Cela aura été de courte durée puisqu'il était temps pour lui de partir.
- Nous allons faire une pause, décréta Taguchi.
- Je dois partir, fit Koki. Il salua Ueda, Maru et Junno puis pris la direction de la sortie.
- Comme convenu Ueda-san, je vous laisse terminer seul cette séance photo. Tout ce passe parfaitement, je n'ai donc aucuns soucis à me faire. Je dois faire un point sur la journée de demain de Kamenashi-san. Tagushi-san, j'attends le book pour lundi prochain.
- Vous l'aurez, répondit Junno.

Maru salua ses interlocuteurs puis parti. La séance photo reprit. Ueda enleva sa veste. Junno admirait ses abdos qui se dessinaient sour le marcel du mannequin. Une vague de chaleur le traversa. Mais qu'est ce qui lui arrivait ? Il avait photographié de nombreux mannequins, homme ou femme, tous plus beaux les uns que les autres. Mais ce Ueda Tatsuya l'intriguait. Il avait un sourire ravageur, un corps de rêve. Cet homme devait susciter toutes les convoitises. Ce n'était pas seulement son apparence qui frémir Junno mais aussi l'intensité de son regard. Il se perdait dans celui-ci. Il reprit ses esprits et poursuivit la séance. Elle se termina enfin au grand soulagement du mannequin.

- Bien. Ueda-san pouvez-vous rester quelques minutes ? Je souhaiterais vous montrez quelques unes des photos prises. Quand à vous, vous pouvez rentrer chez vous, fit Junno en se retournant vers ses assistants. Ces derniers ne se firent pas prier et partir.
Ueda resta seul avec le photographe.
- Je vais vous montrer quelques photos afin que vous en choisissiez pour votre book.
- Cela est peu commun de laisser le mannequin choisir ses propres photos, fit Ueda surpris.
- Je pense qu'un top model ne doit pas seulement poser mais aussi avoir un ½il critique sur le rendu de son travail.

Ils se placèrent tout deux devant l'ordinateur de Taguchi. Ueda posa ses mains sur le bureau pour y prendre appui. Junno était en retrait derrière lui. Il admirait ce bel apollon. Là, s'en était trop. Il avait réussit à se contenir lors de la séance photo mais cette fois-ci son corps avait réagit avant son esprit. Il enlaça Ueda et déposa un baiser dans sa nuque. Le mannequin fut surpris mais était incapable de bouger. Ne voyant aucune réaction de sa part, Junno passa ses mains sous le marcel noir du plus vieux. Il caressa ses abdos fermes puis son torse. Ueda frémit à ce contact. Il ne comprenait pas ce qu'il lui arrivait. Mais pourquoi il ne se défendait pas ? Au contraire la température de son corps monta. Était-ce ce sentiment de solitude qui l'incitait à se laisser faire. Junnosuke comprit qu'il ne serrait pas repoussé. Il retourna donc Tatsuya qui se retrouva face à lui. Il n'avait toujours aucune réaction. Taguchi bien déterminé à le faire réagir, se rapprocha de lui posant ses mains sur la table de chaque côté de sa victime. Il déposa ses lèvres sur celles de son futur amant. Ce dernier frémit encore et ceci s'accentua quand il entrouvrit la bouche pour approfondir ce baiser. Junno embrassait remarquablement bien. L'assaillant interrompit le baiser ce qui fit échapper à Ueda un petit son de mécontentement. Il l'attira auprès d'un canapé recouvert d'un drap blanc situé à leur gauche. Le plus vieux dont le désir l'avait envahit, embrassa le photographe sans attendre. Il le fit reculer tout en faisant danser sa langue avec la sienne. Le cadet butta le long du sofa, ce qui le fit assoir et interrompit l'échange. Tatsuya prit place à califourchon face à lui. Junno fit un sourire et enleva le marcel de l'ainé. Ueda passa ses mains sous le tee-shirt de Taguchi, le fit remonter afin de lui retirer. Il le jeta plus loin puis entreprit de caresser le torse de Junnosuke tout en parcourant sa nuque avec sa bouche. Il continua ses baisers tout en descendant. Il titilla avec sa langue le petit bout de cher dépassant des pectoraux de Junno, ce qui lui fit échapper un soupir de bien être. Il continua son exploration tout en débouclant la ceinture du pantalon de son amant. Il défit le bouton et fit glisser la fermeture éclair. Il se leva pour retirer le reste de leur vêtement respectif. Il eu un petit sourire sadique en voyant le membre fièrement dressé de son partenaire. Il se pencha et y déposa des baisers par ci, par là. Il jouait avec. Taguchi n'en pouvait plus s'était une vraie torture. Le mannequin passa sa langue sur tout le long avant de le prendre complètement en bouche. Il imprima des mouvements qui se vouaient violent et rapide. Junno était dans un monde de plaisir. Il agrippa le drap blanc de chaque côté de lui. Ueda avait beau avoir un visage d'ange s'en était pas un pour autant Le plus vieux arrêta avant même que Junnosuke atteigne le summum du plaisir ce qui le surprit. Tatsuya se remit à califourchon sur le plus jeune, l'embrassa tout en s'empalant de lui-même. Après quelques minutes, il commença à bouger.

- Tu crois que tu vas être le plus entreprenant, fit le cadet.

Il plaça ses mains sur les hanches de son modèle et le fit basculer afin de l'allonger dans le canapé. Junno reprit alors les choses en main et donna des coups de rein de plus en plus violent. Dans un même temps, il saisit d'une main le membre de son amant et fit des va-et-vient au même rythme. Ueda criait tout son plaisir aux oreilles de Taguchi. Il lui griffa même le dos tellement que la sensation était intense. Au bout de quelques minutes, Ueda se libéra entre leurs deux abdomens suivi aussitôt de son partenaire, tout deux dans un râle de pur plaisir. Ce dernier se laissa tomber sur Tat-chan.

Ils se demandèrent tout deux, si cela était une aventure d'un jour ou le début d'une histoire d'amour. Ils ne le savaient pas, tout ce qu'ils pouvaient affirmer c'est qu'ils se sentaient bien l'un dans les bras de l'autre.

Tags : OS - JunDa

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.80.140.5) if someone makes a complaint.

Comments :

  • japan-fanfic-groupe

    16/04/2015

    j'ai adoré cet OS ^^
    Tu as un style d'écriture facile à lire et tu décris les scènes d'une très belle manière qu'on arrive à se projeter dans l'histoire et la vivre pleinement ^^
    Et le Junda un de mes couples préféré j'adore :)

  • FanFiction-kpop-jpop

    30/10/2014

    C'était super j'ai adoré :) j'adore le contexte de l'histoire c'est bien écrit :)

  • J-POP-K-POP-FICTION

    02/03/2014

    Voila, j'ai enfin lu l'OS !!!! ENFIN !!!!!
    Alors voila, tu écris trop bien, et cette OS ma vraiment passionné et comment tu décris, c'est ben ^^ Même dans le début comme dans la fin tu décris les scènes.
    Je n'ai vue que une faute : "Il caressa ses abods fermes puis son torse. Ueda frémit à ce contact." Tu as du faire une faute de frappe : Abdos ^^ Oui, je suis chiante :p
    J'ai pas d'avis négatif pour l'instant que du positive :)
    Après, j'ai bien aimé l'attirance entre Ueda et Taguchi. Cela ce voyait bien.
    Et kame qui a toujours pas donner ca réponse a Jin xD
    Super OS ^^

  • lagaijin

    02/01/2013

    Je l'avais déjà lu il y a longtemps, avant que j'ai mon blog. J'ai aimé comme la première fois, mais là je laisse un com. Tu racontes avec des détails qui enrichissent ton histoire et c'est beau. Bravo et merci pour ce petit plaisir. Cet univers que tu décris me donne envie de lire ta fic. Mais tu penses la terminer bientôt ?

  • Garance02590

    28/12/2012

    Mon irrésistible envie de relire ce Junda s'est enfin apaisée après que je me suis laissé tenter.
    Ce que j'adore cet OS qui a été une des prémices d'une fiction du même non.
    Le JunDa est vraiment un couple que j'affectionne particulièrement et là j'ai été vraiment servi.
    J'ai eu aucun mal à les umaginier tous les deux ! Ils sont si beaux ♥♥
    ♥♥ I Luv JunDa ♥♥

  • mangaka49260

    05/08/2012

    Aaaaaaaj j'ai pas de mots, enfin si mais waouh, c'est rare les OS ou fictions JunDa mais j'adore ce couple. L'histoire est trop bien surtout avec Koki qui aime Ueda mais que ce n'est pas réciproque lol. Bon Akame en fond *-* trop bien. Encore une fois j'ai bien aimé cet OS, au suivant hehe

  • x3bouboux3

    16/06/2012

    Kyaaaaaaaaaaaaaaa j'adore !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • lolau

    11/05/2012

    Trés bien écrit !!!!!!!
    JADORE!!!!!!!
    (mon bo junno >.<)

  • xXNatsuXxAi-No-Hana

    06/02/2012

    J'adore!!!!
    J'aime ton citron!! en plus ce couple est vraiment bien!! ^o^

  • juchan07

    24/01/2012

    J'adore, j'adore, j'adore!!!
    c'est tellement bien écrit!!

Report abuse