Fashion's tentations - Chapitre 24


Voici le chapitre 24 de Fashion's tentations. Plus rien ne va pour Kame, après avoir quitté Jin, c'est son travail qu'il néglige. Comment vont tourner les choses ?

Cela faisait plusieurs jours maintenant que Kazuya sortait avec Tomohisa. Que Jin avait repris ses sorties nocturnes. Que Ueda se retrouvait à nouveau seul et enchaînait les histoires sans lendemain. C'était comme si tout était redevenu comme au début. Comme si la relation entre Kame et Jin n'avait jamais existé. Les cauchemars de Kazuya avait repris que de plus belle. Il était épuisé et arrivait à bout de force, ce qui commençait à se voir par tous.

- Vous allez bien ?, interrogea le photographe du shooting.
- Oui oui, répondit Kame. Poursuivons.

Kazuya fit de son mieux pour prendre les poses mais contrairement à son habitude, il fit le minimum. Il était complètement exténué et n'avait plus la force de faire les choses correctement. C'était la première fois que l'un de ses shootings se passaient mal. Kame revint ensuite à l'agence et alla se cloîtrer dans une des loges. Il s'affala sur le canapé et s'endormit. Il fut réveiller une bonne heure plus tard par la porte qui s'ouvrit. Il se releva aussitôt en voyant Ryo.

- Tanaka t'attend dans son bureau.
- Tu sais pourquoi ?
- Non. Il m'a juste fait envoyer te chercher.

Kazuya ne chercha pas plus et partit en direction du bureau de son directeur. Qu'est-ce qu'il lui voulait ? Avait-il fait quelque chose de mal ? Était-ce pour la séance qui s'était déroulée quelques heures plus tôt ? Il ne se posa pas plus de questions trop fatigué pour réfléchir. Il frappa à la porte une fois arrivé puis entra en entendant l'accord de son hôte.

- Assied toi.
- Hai, s'exécuta Kame.
- Que s'est-il passé cet après midi ? Le photographe m'a appelé en colère. Il m'a dit que tu avais été un vrai amateur, qu'il se sentait offensé pour le peu de considération que tu lui avais porté. J'ai dû lui présenter des excuses sinon on aurait perdu un de nos contrats réguliers avec le magazine.
- Je... Je suis désolé, fit le jeune mannequin en baissant la tête.
- Tu comprends bien que je ne peux pas laisser passer ça.
- Oui.
- Je te suspens pendant quelques temps.
- Très bien.
- Est-ce la dernière visite de Kâto qui te rend ainsi ?
- Pardon ?
- Ne fais pas celui qui ne comprend pas avec moi Kazuya. Je suis celui qui en sait le plus sur toi à Tokyo. Je vois que tu es épuisé. D'ailleurs qui ne le verrai pas ?
- Je... Oui. Je dors peu depuis.
- Tu sais qu'on te protégera. Je te l'ai promis en te ramenant ici.
- Je le sais. Ce n'est rien. Cela va passer. Je suis désolé pour le dérangement que j'ai causé, fit Kame avant de prendre congé.

Koki savait qu'il avait prit la bonne décision. Le fait de suspendre Kazuya pendant une durée indéterminée allait lui permettre de se reposer et de prendre du recul.

Kame sortit de l'agence. Il prit son mp4, brancha ses écouteurs dessus et lança son lecteur puis le remit dans sa poche. Il avait besoin de marcher, de s'aérer. Il avait besoin de se retrouver. Il se balada pendant plusieurs heures dans les rues de la ville sans but réel. Il flânait sans se poser de questions au fil des chansons qui défilaient, ne faisant pas attention aux appels qu'il recevait. Alors que la nuit tombait peu à peu, il se dirigea sans s'en rendre compte vers un lieu qui était chargé de souvenirs.

Pendant ce temps, Ueda courait dans les rues de Tokyo pour rejoindre deux de ses collègues. Il se croisèrent à un embranchement de rues.

- Vous ne l'avez toujours pas trouvé ?, demanda t-il essoufflé.
- Non, répondit Ryo.
- Je me demande où il est passé, fit Yamapi.
- Continuez à le chercher. Je vais continuer de mon côté. On s'appelle si quelqu'un le trouve.
- Ok, firent les deux autres.

Tatsuya partit de son côté. Yamashita l'avait appelé n'arrivant pas à joindre son petit ami. Il espérait qu'il soit chez lui même si cela était peu probable. Ueda lui avait proposé de le chercher ne pouvant se résigner à faire comme s'ils n'étaient pas amis. Et Jin ne pouvait pas non plus l'ignorer. Tatsuya décida donc de l'appeler en renfort. Il était le seul à pouvoir le retrouver. Il prit son portable et composa son numéro tout en continuant à chercher.

- Oui Tat- chan.
- Jin, on a besoin de toi. Kame...
- On en a déjà parlé. Je ne veux plus parler de lui.
- Putain mais écoute moi. Ça fait plusieurs heures que personne n'a eu de nouvelles de Kame.
- Bah demande à Yamashita. Il est sûrement avec lui. Après tout c'est son petit ami.
- Non mais t'es con. Si je me tape tout Tokyo à pied en pleine nuit c'est que c'est Pi qui m'a appelé abruti.
- Ça fait combien de temps que vous êtes sans nouvelles ?
- Six heures. Il ne répond à aucun de nos appels. Et...
- Quoi ?
- J'ai entendu dire que Tanaka allait suspendre Kame. Ça se trouve il lui a déjà annoncé et Kame s'est barré je sais pas où.
- Ok. Je pars à sa recherche de mon côté. On se tient au courant.
- Hai.

Jin attrapa sa veste, mit ses chaussures et sortit de son appartement. Même si Kazuya ne voulait plus le voir. Même s'ils n'étaient plus ensemble, il lui avait juré de le protéger et il ne pouvait ne pas respecter cette promesse qu'il lui avait faite. Il se précipita à l'extérieur de son bâtiment et se dit qu'il allait aller au parc Ueno avant toute chose. Il s'y dirigea donc traversant le parc qui était près de chez lui pour gagner du temps lorsqu'il vit une silhouette assise sur une des deux balançoires. Il marqua un temps d'arrêt pour essayer de distinguer qui était cette personne à la lueur des lampadaires. Son c½ur s'arrêta quand il reconnu celui qu'il aimait. Pourquoi était-il venu ici ? Jin envoya un texto à son meilleur ami avant de s'avancer doucement vers lui jusqu'à se retrouver devant son ex-amant.

- Pourquoi es-tu venu ici ?, interrogea l'aîné.
- Jin ?, fit Kazuya en enlevant ses écouteurs. Qu'est-ce que tu fous là ?
- C'est ce que je viens de te demander.
- J'en sais rien à vrai dire.

Jin fut surpris du calme avec lequel Kame lui parla. Cela changeait de leurs dernières altercations.

- Tu sais que tout le monde te cherche ?, annonça Jin en s'installant sur la deuxième balançoire.
- Pourquoi ?
- Car tu ne réponds à aucun des appels que tu reçois.

Kazuya regarda son portable et vit une cinquante d'appels, la plupart était de son petit ami.

- Pourquoi est-ce que tu es venu Jin ?
- On m'a appelé, vu que personne n'arrivait à te trouver. Apparemment je suis le seul à pouvoir le faire.
- Non c'est pas ce que je te demande. Pour quelle raison es-tu venu ?
- Tu la connais. Je ne peux pas oublier comme ça Kame.
- Jin si tu m'aimes, laisse moi tranquille. Si tu m'aimes, ne cherche pas à me revoir. Continuons nos vies ainsi, fit Kazuya avant de se lever.
- Je ne peux pas te forcer à m'aimer mais je continuerai à te protéger Kame. Je t'en ai fais la promesse, lança Jin alors que celui qu'il aimait partit sans un mot.

Le top model retraversa les rues qu'il avait foulées quelques heures plus tôt. Il prit son portable et fit le numéro de son petit ami.

- Kame mais t'es où ? Ça fait des heures que j'essaye de te joindre. Tu vas bien au moins ?
- Oui je suis désolé. J'avais juste besoin de prendre l'air. T'es chez toi ?
- Bah non je te cherchais. Mais on se rejoint là bas.
- Hai, fit Kazuya avant de raccrocher.

Il se dirigea vers l'appartement de son petit ami. Il avait inquiété tellement de personnes qu'il s'en voulait. Il faisait souffrir tellement de personnes. Pourquoi était-il comme cela ? Ce n'était pas lui. Malgré sa peur, il devait arrêter d'agir ainsi. Il entra dans le bâtiment puis prit l'ascenseur qui l'amena à l'étage voulu. Il sortit quand les portes s'ouvrirent et alla sonner mais aucune réponse ne se fit entendre. Il était sûrement arrivé avant son petit ami donc l'attendit patiemment. Mais il le vit sortir de l'ascenseur quelques minutes plus tard. Yamapi se précipita vers Kazuya, l'attrapa par le bras et l'amena contre lui pour l'enlacer.

- J'ai tellement eu peur.
- Je suis désolé.
- Qu'est-ce qu'il s'est passé ?
- Je suis suspendu.
- Mais pourquoi ?, fit Pi en se reculant et cherchant ses clés pour entrer dans l'appartement.
- J'ai grave merdé sur le shooting d'aujourd'hui. Du coup, le photographe s'est plains à Tanaka-sama, répondit Kame en entrant à la suite de son petit ami.
- Je vais aller voir Tanaka, fit Yamapi indigné. Il ne peut pas te suspendre. T'es aussi populaire que nous. Il risque de détruire ta carrière si ça se sait.
- Je n'ai pas été professionnel. Je le mérite et puis ça va me laisser le temps de récupérer un peu et de réfléchir.
- Ouai mais du coup on ne va plus faire de shooting ensemble. T'es tellement sexy dans certaines tenues.
- Seulement dans certaines ?, demanda Kazuya.
- Toujours en fait, répondit Pi en embrassant celui qu'il aimait.

Le baiser était de plus en plus intense. La langue de Yamapi dansa un ballet endiablé avec celle de Kame. Mais celui-ci interrompit cet échange avant que cela n'aille trop loin.

- Pi, arrête s'il te plaît, fit-il en retenant les mains de son petit ami qui parcourait son torse sous son tee shirt.
- Je sais que je t'ai promis d'attendre mais ça devient dur.
- Je sais. Je suis désolé, répondit Kazuya sombrement.
- Allez c'est bon. T'inquiète pas va. Je vais être patient.
- Je suis désolé, répéta le plus jeune.
- C'est bon je t'ai dis. Viens on va se regarder un film à la télé, fit Pi en tirant son petit ami vers le canapé.

Kame se laissa entraîner. Après tout, cette relation et cette suspension allait peut-être être reposante. Sa vie allait peut être devenir plus calme. Un sentiment de sécurité l'envahit d'un seul coup. Tous étaient présents pour lui, pour le protéger. Peut être que son avenir allait être plus beau que ce qu'il s'imaginait depuis quelques jours, même si cela était loin de Jin.

Tags : Fics - Fashion's tentations - Akame - JunDa - RyoDa - KamePi

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.167.29.208) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Miki-chan06

    13/05/2013

    Non mais jaime tellement ta fic que je la vie a fond lol. La petite tortue me pose vraiment pb parce que je laime toujours autant (normal cest kame quoi) mais il fait souffrir jinshiiiiiiii ! Cest un duel cornelien pour savoir si je dois supporter kame ou le taper mentalement xd xd

  • lily-tomohisa

    13/05/2013

    Mais pourquoi ils restent séparés ? Ils sont nuls tous les deux ! Enfin non là c'est Kazu qui est nul parce que Jin lui a avoué qu'il serait toujours là pour lui. Mais.... c'est trop nul qu'ils soient plus ensemble ! Et puis Kazu je te laisse mon Pichou et toi tu l'inquiéte ET tu le frustre ?!!!!!!!!! Voilà pourquoi je n'aime pas le PiKame ! xD

  • Akamemag

    13/05/2013

    Je comprend d'un sens Kame. Quand on est au bout du rouleau, on a qu'une seule envie se couper du monde qui nous entoure et se laisser guider au hasard. Et là le hasard a voulu qu'il l’emmène dans ce parc près de chez Jin car pour lui, malgré tout ce qu'il dit ou fait, c'est la personne la plus importante dans son c½ur. Même si après il retourne près de Yamapi, il ne le laisse pas s'approcher autant que celui-ci voudrait.
    Petite mise à pied qui j'espère lui sera bénéfique.

  • zebraemo

    12/05/2013

    j'ai adore, c'est génial, mais pauvre jin , j'ai l’impression qu'ont ma planter un couteau dans le corps et qu'ont le remue , jin je te soutient , il faut que kame retourne avec notre petit jin ^^

  • Miki-chan06

    12/05/2013

    Kammmeeeeee ! Il m'énerve ce garcon vraiment vraiment >< quand jai compris qu'il etait pres de chez Jin je me suis dis "youpi il va lui retomber dans les bras" ! Mais non --' et jai envie de secouer Yamapi et de lui faire "saute sur Ryo au lieu de te faire entuber par Kame" ! Xd xd sorry je suis a fond :p
    Chuuu~~

  • xsana094x

    12/05/2013

    j'ai bien aimer povre jin comme mm

  • atsumeru-fic

    12/05/2013

    je crois que je vais le dire à chaque chapitre mais j'ai vraiment de la peine pour Jin, il l'aime tellement

  • juliadu

    12/05/2013

    Prend du repos ma tortue.:-)

  • Garance02590

    12/05/2013

    Mais Kame, ça va vraiment plus. Après avoir blessé ceux qui l'aiment, maintenant il les inquiète. Faut vraiment qu'il se reprennent en main sinon je vais lui en coller une moi ! Ca lui remettra les idées en place.

    Au moins, cette petite escapade lui a ENFIN fait comprendre que tous ses amis qui gravitent autour de lui sont prêts à l'aider et à le protéger, Jin en tête ; même son manager qui en sait le plus sur lui.

    Tiens, tiens, se retrouver pas loin de chez Jin est un signe ! Kame l'aime toujours, c'est plus qu'évident et leurs retrouvailles ne se transforment pas en dispute, c'est déjà ça. Mais Kame, arrête de le fuir !!! Jin est assez grand pour se défendre

    Patatras. A cause de ses conneries, Kame est mis à pieds. J'espère qu'il va en profiter pour se reposer et réfléchir à ce qu'il fait. C'est plus possible ça !

    Vivement la suite pour voir comment Kame va gérer tout ça. Fan de cette fiction,je le suis de plus en plus.

  • akame4ever

    12/05/2013

    Ahh c'est dur pour la Turtle ....mais 1peu 2repos ça lui fera le plus grand des biens!!!

Report abuse