Fashion's tentations - Chapitre 20


Et voici un nouveau chapitre de Fashion's tentations et pas des moindre. C'est le 20ème chapitre qui marque la moitié de cette fiction. J'aime toujours autant écrire cette histoire. Et j'espère que vous continuerez à la suivre avec autant d'intérêt. Sur ce, bonne lecture ^^.

Kame courait dans les couloirs. Il était encore en retard comme tous les matins depuis qu'il avait rompu avec Jin. Cela était dû à ses insomnies. Il s'endormait qu'au petit matin et n'arrivait pas à se lever une ou deux heures plus tard. Arrivé à destination, il entra à toute vitesse dans le bureau de son manager complètement essoufflé.

- Je suis désolé pour le retard, articula t-il difficilement se pliant en deux pour reprendre son souffle.
- Ah ba te voilà. C'est pas trop tôt, répondit Ueda d'un ton moqueur.

Kazuya ferma la porte ne prêtant pas attention à son ami et alla s'asseoir, ce qui agaça le plus vieux. Qu'est-ce qu'il avait ces derniers temps ? Il comprenait que sa vie était compliquée. Le fait d'avoir quitté Jin, surtout qu'il était sûr qu'il l'aimait toujours, devait le faire souffrir. Mais ce n'était pas une raison pour le faire souffrir à son tour. Il sortit de ses pensées quand il entendit la porte s'ouvrir pour la deuxième fois avec la même violence d'il y a quelques minutes plus tôt.

- Désolé du retard, fit à son tour Yamashita à bout de souffle.
- Ah bah je vois que je ne suis pas le seul à avoir des pannes d'oreiller, lui lança Kazuya avec son plus beau sourire.
- Te moque pas, répondit Yamapi en s'installant à ses côtés.

Tatsuya resta médusé. Il avait l'impression d'être un étranger, d'être spectateur devant ce qu'il se passait. Il était complètement perdu. Qu'est-ce que Kame cherchait-il à faire ? Qu'est-ce qu'il se passait ? Il venait même à se demander s'il connaissait vraiment son ami. Il avait l'air si différent ces derniers jours. Pourquoi traînait-il avec Yamashita et Nishikido maintenant ? Il devait à tout prix comprendre. Il était bien déterminé à l'interroger après leur entretien avec leur manager.

- Ueda ?, appela Maru.
- Euh oui pardon.
- Quelque chose ne va pas ?
- Non non tout va bien. On peut poursuivre.
- Donc Kazuya va faire un nouveau shooting avec Tomohisa aujourd'hui.
- Encore, s'insurgea le plus vieux des deux concernés.
- Héééééé, dis que t'en as marre aussi.
- Bah ouai. T'es toujours en train de me coller en ce moment, taquina l'aîné. J'ai une vie moi. Une image a entretenir. Si on me voit trop avec le bleu de l'agence, qu'est-ce qu'on va penser de moi, surenchérit Yamashita.
- Ah bah d'accord. Sympa, bouda le plus jeune.
- Tu sais que t'es chou quand tu boudes, murmura Yamapi à l'oreille du jeune mannequin.
- Baka, rétorqua Kazuya en donnant une tape derrière la tête de son aîné.

Les deux jeunes gens rigolèrent ensemble. Kame aimait cette atmosphère détendu et enfantin. C'était reposant par rapport à ses nuits agitées. Il avait trouvé en Yamashita le réconfort qu'il lui fallait. Mais il eut un pincement au c½ur en pensant à Jin. Cela lui rappelait aussi leurs chamaillerie et le temps qu'il passait ensemble quand leur amour était encore beau et insouciant. Les deux relations étaient tellement semblable.

La réunion se termina et tout le monde sortit du bureau de Nakamaru. Ueda s'avança vers Kazuya, alors qu'il sortait en compagnie de Yamashita.

- Kame.
- Hmm, fit l'intéressé s'arrêtant avec Tomohisa.
- Je peux te parler ?
- Je suis désolé, je n'ai pas vraiment le temps. On doit se rendre au shooting et on est déjà en retard. Une autre fois peut être, répondit-il d'un ton détaché.
- OK comme tu veux.

Kazuya partit sans jeter un seul regard à son ami. Il savait qu'il le blessait mais il ne pouvait plus être en sa compagnie. C'était plus fort que lui. Il avait choisi de s'éloigner de Jin et Ueda et de se rapprocher de Yamapi et Ryo. C'était son choix et il allait s'y tenir, comme il allait tenir la promesse faite à Shigeaki.

Alors que tous les mannequins de l'agence se dirigèrent vers leurs divers rendez-vous, une discussion qui orientait déjà les choix de Kame se tenait à ce moment même dans le bureau de son manager.

- Vous êtes sûr de ce que vous faites ?, demanda Maru intrigué par les derniers événements.
- Je n'ai pas le choix.
- Mais isoler Ueda n'est pas la meilleure solution. Vous voyez bien que Kazuya le délaisse complètement depuis que vous organisé ces shootings avec Tomohisa.
- Je le sais très bien, fit Koki touché de faire souffrir son top model. Mais les rumeurs qui circulent sur Kame, Jin et Ueda sont mauvaises pour notre agence et pour eux-mêmes. Je vous ai demandé de les occuper au maximum pour qu'ils n'aient le temps de prêter attention à la presse mais nous devons aussi les séparer. Je ne permettrai pas qu'on catalogue l'agence numéro un du Japon comme une agence de gay. Notre image d'agence de jeunes hommes séduisant, sexy et désirable par les femmes a fait notre succès. Je ne peux pas laisser faire.

Nakamaru resta silencieux. Comment son directeur pouvait être aussi sévère et voulait-il séparer des amis alors que même lui désirait l'un de ses tops models ? Et ne risquait-il pas d'alimenter les rumeurs sur Kame ? Ou d'en créer des nouvelles à son sujet mêlant aussi Yamashita ? Ou alors, Tanaka ne le faisait pas pour la réputation de son agence mais pour son intérêt personnel. Le visage de Maru changea devant cette révélation. Était-ce cela ?

La matinée passa assez vite au goût de Kazuya. C'était une belle journée ensoleillée et il pouvait en profiter dans le superbe parc d'un château. Cela lui faisait oublier la douleur qu'il ressentait chaque nuit. Il regarda Tomohisa sous les crépitements des flashs. La relation qu'il entretenait dorénavant avec lui était différente d'avant. C'était comme si Yamashita était une toute autre personne. Comme s'ils se connaissaient depuis longtemps. C'était un sentiment agréable.

- Arrête de fixer devant toi, je n'y suis plus, souffla Yamapi à l'oreille de son cadet.
- Je ne te regardais pas, répondit Kazuya un peu gêné mais montrant de l'assurance tout de même.
- Mais oui bien sûr.

Les deux hommes se chamaillèrent ne voyant pas quelques mètres plus loin qu'on les observait chahuter. Le c½ur de Jin battait tellement fort. C'était donc lui l'homme dont Kame était tombé amoureux ? Il ne put rester plus longtemps regarder celui qu'il aimait dans les bras d'un autre. La proximité qu'avait son ex-amant avec un autre lui arracha le c½ur. Il se détourna donc et partit d'un pas décidé bousculant Ryo qui venait d'arriver. Ce dernier se retourna et le regarda partir puis se dirigea vers son meilleur ami.

- Je ne vous dérange pas ?, demanda le mannequin en voyant Yamapi entrelacer Kazuya tout en le maintenant.
- Euh non non, fit Kame se défaisant de l'emprise de son ami. Je vais voir ce qu'il y a à manger, ajouta t-il avant de s'éclipser.
- Tu lui as parlé ?, demanda Ryo.
- Non pas encore.
- T'attends quoi ? Qu'on te le pique ?
- Non c'est pas ça...
- Je te conseille de faire vite vu la tête que faisait Akanishi en te voyant avec Kame, révéla le plus vieux.
- Qu'est-ce que tu racontes ?
- C'est pourtant clair non ? Akanishi était là il y a quelques minutes et il avait pas l'air d'apprécier que tu ais Kame dans tes bras. Vas savoir s'ils ne sont pas ensemble.
- Qu'est-ce que tu insinue là ?, grommela Yamashita.
- Oula t'énerves pas. Je ne fais que supposer. Mais sérieux, n'attends pas. Kame est un mec convoité. Tu ne dois pas être le seul à le vouloir.
- Ouai ça je sais déjà.
- Demande lui au moins s'il a quelqu'un dans sa vie. Tu seras fixé au moins. Et il n'aura aucun soupçon sur ce que tu ressens.
- Tu devrais faire agent matrimonial toi dis donc.
- Ouai je sais. Ça fera 50 ¤ la séance alors.
- Bah alors là rêve.
- Bon je file.
- Bah tu viens d'arriver. Tu ne manges pas avec nous ?
- Je ne tiens pas à tenir la chandelle et j'étais juste venu voir si ça allait. Mais apparemment oui.
- Ok à plus tard.
- Ja !

Ryo repartit et Yamapi rejoignit Kazuya à l'espace qui leur avait été aménagé pour pouvoir manger.

- Ryo n'est pas avec toi ?
- Non il avait des trucs à faire.
- Ah ok je vois. T'as vu tout ce qu'ils nous ont préparé ? Je ne sais pas quoi choisir.
- Tu prends un peu de chaque alors, répondit Tomohisa avec un sourire.
- Ah mais t'as raison.

Yamashita regarda son ami se servir tout en le suivant. Il était tellement beau. Ce n'était pas étonnant que beaucoup de personne le convoitait. Les deux mannequins allèrent s'installer sur une des tables en bois disposées pour l'occasion. Yamapi s'amusa de voir Kazuya goûter à tout ce qu'il avait pris en disant que c'était délicieux à chaque boucher comme un enfant.

- Dis moi Kame.
- Moui, fit-il en avalant sa boucher de Yakitori.
- Tu sors avec quelqu'un ?
- ...
- Je suis désolé, c'est une question un peu personnel, se précipita de dire Tomohisa.
- Non. Je ne suis avec personne, répondit Kame avec un sourire.

Yamapi fut soulager de la réponse donnée. Mais comment faire pour lui dire qu'il voulait être plus qu'un ami ? Et s'il le rejetait. Leur complicité de ces derniers temps lui plaisait tellement. Il n'avait pas envie de tout briser maintenant. Il ne put se résoudre à lui poser la moindre question supplémentaire alors qu'ils mangeaient. Il y arriverait bien un jour où l'autre après tout. Le shooting reprit une fois les deux tops models restaurés. Quelques heures plus tard, on demanda à Kame de suivre la maquilleuse pour une nouvelle tenue. Mais quel ne fut pas sa surprise en voyant la tenue en question.

- Vous rigolez là j'espère ?
- C'est une des conditions du magazines.
- Ils auraient pu trouver autre chose quand même.
- Ils ont dit que cela allait avec le cadre.
- Et ils ne pouvaient pas demander à Yamashita ?
- Non, c'est vous qu'ils voulaient dans cette tenue.
- Non mais une robe quoi. Je suis un homme pas une femme.
- On peut toujours annuler la séance photo, répondit l'agent en charge du bon déroulement du shooting qui venait d'arriver.
- Non ça ira, répondit Kame. Après tout je suis un professionnel, fit-il avec tout son sérieux.

Le top model se résigna à aller se changer et se faire maquiller. Il suivit l'agent quelques minutes plus tard, l'amenant au nouvel espace de shooting. Kazuya vit un îlot avec un sakura vieux de plusieurs centaines d'années sûrement, situé au milieu d'une étendu d'eau avec un pont en bois traditionnel menant de l'autre côté du rivage. Yamashita était déjà sur l'îlot quand il vit Kazuya arriver sur le pont vêtu d'une robe longue blanche resserré à la taille comme les robes que l'ont voyait dans les contes de fées.

- Surtout tu ne ris pas, fit Kame en passant près de Yamapi.

Mais ce dernier n'eut pas le temps de répondre que Kazuya trébucha perdant l'équilibre. Yamashita ne réfléchit pas et se précipita aussitôt pour le rattraper.

- Je suis désolé, fit Kame à l'attention de son aîné se retrouvant allongé sous lui.
- Je t'aime Kazuya, répondit seulement Tomohisa.

Kame resta sans voix devant cette révélation. Que devait-il faire ? Qu'allait-il lui répondre ? Son c½ur était aujourd'hui indécis.

Tags : Fics - Fashion's tentations - Akame - JunDa - RyoDa - KamePi

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.134.32) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Garance02590

    27/12/2014

    Et voilà, la grande révélation est arrivée.
    Koki sépare les amis mais à force il va arriver ce qui va arriver, Kame et Pi, Pi et Kame ?
    Et pui lui qui évite ueda ! Il veut faire le ménage dans se vie ?
    Pour une fois c'est pas Ueda qui fait la fille, ça change.
    Ca se corse pour Kame !!

  • Tatchanlover

    29/07/2013

    comment dire bah pi au moins il est direct XD et Jin souffre en silence ToT

  • Johnnys-In-The-World

    29/06/2013

    Kazuya, à fuir tout le monde, il va avoir encore plus d'ennuis...
    Mais pas Yamashita quoi ! Surtout que sa déclaration, comparée aux magnifiques faites par Jin, est vraiment pas top ! (Ouais, je suis pas partiale du tout xD)
    Lucy

  • secrets-of-life

    04/06/2013

    C pas possible !!!! Je vais tout finir d'un coup avec tout ton suspense !!!!

  • secrets-of-life

    04/06/2013

    La moitié ? 0.0

  • lily-tomohisa

    06/05/2013

    xD bakaaaaaaaaaaaaaaaaPi ! Raaaah quelle déclaration de malade ! Il le prend au dépourvu là !
    Je ne suis toujours pas fan du KamePi (ou Pikame ?) donc bon.... Pi va voir Ryry ! Ou Toma, ou Jin ou UN AUTRE ! Mdr
    Au moins on comprend pourquoi Tanaka veut les séparer ! Mais je ne sais plus (ou pas ? Tu l'as peut-être pas dit lol) sur qui il a des vu... Ueda peut-être ? Ou Kame le briseur de coeur ? xD

  • jojolaguimauvedu75020

    04/05/2013

    Bonjour je suis Yamapi je fais mes déclarations au pire moment. /sbaf/
    Les rumeurs dans les magazines y'a rien de pire. Gambatte Jin, Kazu te reviendra! *ou pas*

  • Garance02590

    03/05/2013

    Quel choc quand Pi avoue aimer Kame juste quand ils se retrouvent à terre ! En même temps, il n'y avait pas de meilleure occasion.
    Ils forment un joli couple tous les deux même si j'espère que Kame va remettre ses idées en place et rejoindre les bras protecteurs de Jin.
    Koki m'énerve à vouloir briser des amitiés comme ça ! Et puis lui aussi en pince pour un des ses mannequins alors hein !!!!
    Et le pauvre Ueda se retrouve bien seul. Hop hop hop, arrive vite Junno pour le réconforter

  • atsumeru-fic

    02/05/2013

    Qu'elle déclaration choc !! expédié

  • Akamemag

    02/05/2013

    Kame pédale complètement dans la semoule, il largue Jin et maintenant il s'éloigne d'Ueda pour se rapprocher de Yamapi et Ryo c'est quoi cette embrouille. En attendant les deux autres sont malheureux. Et voilà que Pinou déclare sa flamme comme ça, comme une fleur. Ça va pas du tout cette affaire.

Report abuse