Fashion's tentations - Chapitre 22


Je suis désolée si mes chapitres ne sont pas super long mais il y a tellement de choses qui se passent en même temps entre tous les personnages que la longueur gâcherait le suspense. Je vous souhaite donc bonne lecture pour ce nouveau chapitre ^^.

Ryo marchait d'un pas déterminé dans les couloirs de l'agence. Il était bien décidé à le trouver et à lui demander des explications. Il en avait rêvé toute la nuit. Il avait rêvé de cette femme touchant celui qu'il désirait. Cette unique pensée le rendait fou de jalousie. Il aperçu à quelques pas celui qu'il cherchait. Tout se passa en une fraction de secondes. Nishikido accéléra le pas, l'attrapa de force et le fit entrer dans le bureau à leur gauche puis referma la porte. Ce même bureau qui quelques mois auparavant avait connu leurs ébats.

- Qu'est-ce que tu fous putain ?
- C'était qui cette fille hier ?, interrogea Nishikido.
- De qui tu parles ?
- Te fous pas de ma gueule Ueda. Je te parle de cette pouf que tu as fait monter dans ta voiture à Shibuya.
- En quoi ça te concerne ?, répondit Tatsuya d'un ton détaché.
- T'as couché avec elle ?, demanda Ryo en coinçant Ueda contre le bureau ne lui laissant aucune échappatoire.
- Ouai et j'ai pris mon pied.

Le sang de Nishikido bouillonna dans ses veines à cette annonce.

- En fait, ta réputation est fondée. Tu es bien la pute de l'agence, fit il sèchement.
- Putain mais c'est quoi ton problème à toi ?, hurla Tatsuya. Je fais encore ce que je veux de mon cul. C'est pas parce que j'ai couché une fois avec toi que je t'appartiens pour autant. Tu n'es rien pour moi. On est même pas ami. Donc maintenant tu m'oublie.
- Ça c'est ce qu'on va voir, fit Ryo en embrassant Ueda de force.

Ce dernier se débâti se libérant de l'emprise de son assaillant. Il ne réfléchit pas et lui mit un coup de poing, rouge de colère, ce qui fit violemment tourner la tête de Ryo sous l'impact.

- Ne pose plus jamais tes sales pattes sur moi espèce de sale con, menaça Tatsuya avant de partir.

- Quand je veux quelque chose, je l'obtiens, fit Nishikido avec détermination relevant la tête en essuyant le sang qui coulait au coin de sa lèvre.

Pendant ce temps, le c½ur de Kame battait à toute vitesse. Il était là, le long de cette barrière, regardant l'étendu d'eau qui était devant lui. Avait-il pris la bonne décision ? N'allait-il pas le regretter ? Il ne pouvait plus reculer maintenant, il devait juste lui faire confiance.

- Kame, appela son ami arrivant à sa rencontre.
- Pi, sourit le plus jeune tout en se retournant.
- Tu voulais me parler ? Tu étais bizarre au téléphone.
- Euh oui. C'est pour hier.
- Ah oublie ce que j'ai dis. C'était sous l'effet de la robe, dit bêtement Yamashita qui se maudit aussitôt des mots qu'il venait de prononcer.
- Alors tu ne le pensais pas ?
- Non, enfin si.
- Je te trouble ?, demanda Kazuya se rapprochant de Tomohisa.
- Ne joue pas à ça.
- Tu veux de moi ?, lança Kame.

Le c½ur de l'aîné s'emballa à ces quelques mots. Qu'est-ce que son ami essayait de lui faire comprendre ? Était-ce possible entre eux ? Le jour dont il rêvait secrètement était-il enfin arrivé ?

- Bon bah je vois que je t'intéresse pas en fin de compte, fit Kazuya en se reculant mais il fut retenu par le poignet.
- Attends. Oui je veux de toi. Oui tu m'intéresse. Je veux que tu deviennes mon petit ami. Mais le veux-tu aussi ?
- Oui. Mais j'ai une condition.
- Tout ce que tu voudras, répondit Pi aux anges.
- Ne précipite rien. On est ensemble mais laisse nous du temps pour faire évoluer notre relation. Je n'ai pas eu des relations simples dans le passé et je veux juste prendre mon temps avec toi. Et aussi, que cette relation soit secrète. On peut le dire à nos amis mais surtout que les journaux ne le sachent pas. Je veux pas que Tanaka-san ait des problèmes à cause de nous.
- Je comprends et tant que tu es avec moi, ça me va. Tant que personne d'autre ne te touche à part moi, tout ira bien.
- Qui d'autre le pourrait puisqu'on est ensemble ?
- Akanishi.
- Pourquoi me parles-tu de lui ?, fit Kazuya surprit, est-ce que son ami avait découvert quelque chose ?
- Apparemment cela ne lui plaisait pas que tu sois dans mes bras hier.
- Et bien, ça va encore moins lui plaire quand il apprendra qu'on est ensemble, fit Kame avec un sourire.

Kazuya souriait mais le seul fait d'entendre le nom de son ex-amant lui faisait mal. Comment pouvait-il lui faire ça ? Pourquoi devait-il toujours devenir comme ça pour protéger ceux qu'il aimait ? Cela n'était pas la première fois et cela le fatiguait. Kame souriait loin de se douter de ce qui se déroulait quelques quartiers plus loin.

Ueda prit le double des clés qui était dans sa poche, en introduisit une dans la serrure et entra. Il avait essayé d'appeler son meilleur ami à plusieurs reprises mais ce dernier ne répondait plus. Il avait donc décidé d'aller voir ce qu'il se passait. Heureusement que Jin lui avait donné un double des clés de son appartement. Le top model entra et ne revint pas de ce qu'il voyait. Il n'avait jamais vu l'appartement dans un tel état. C'était comme si Jin ne prenait plus la peine de ranger et de faire le ménage. Des canettes de bière vides s'étaient accumulées sur la table du salon avec des bentô tout prêt fait à moitié mangé. Il alla dans la cuisine et constata que cela n'était pas beaucoup mieux. Il se dirigea vers la chambre de son meilleur ami sans faire de bruit et le vit allongé sur son lit endormi. Il décida de refermer la porte sans un bruit et repartit dans le salon. Il retira sa veste, ses chaussures et soupira un bon coup devant tant de bordel. Il se dit qu'il n'avait jamais vu son ami dans cet état. Pourtant ils se connaissaient depuis le jardin d'enfant. Et pourtant Jin avait déjà essuyé des peines de c½urs même s'il en avait infligé plus qu'il n'en avait reçu. Kame était vraiment quelqu'un de spécial pour son meilleur ami. Il en était vraiment tombé amoureux même si Jin ne l'avait pas montré.

- Bon au boulot, fit Tatsuya en essayant de se motiver.

Il commença par déblayer l'évier de la cuisine dans lequel la vaisselle sale formait un dôme. Puis il prit un grand sac poubelle pour débarrasser la table du salon. Une fois chose faite, il posa le sac sur le sol et prit le croquis de dessin posé sur le canapé. Il regarda sur le sol et vit tout un tas de papier chiffonné. Il reconnaissait bien là son meilleur ami. Jin se réfugiait toujours dans le dessin quand ça n'allait pas. Ueda s'assied quelques minutes sur le canapé en feuilletant le cahier. Il y trouva des paysages de lieux dans lesquels il avait dû se rendre avec son ex-amant. Il y trouva aussi des portraits de Kazuya endormit. Tatsuya s'arrêta sur l'un des dessins. Pourquoi avait-il quitté Jin alors que sur ce dessin il avait l'air tellement apaisé ? Ueda repensa d'un seul coup à tous les événements qui s'étaient passés depuis l'arrivé de Kame à l'agence. Tout devint d'un seul coup plus clair. Et si Kazuya n'avait pas choisi de quitter Jin ? Et s'il n'avait pas eu le choix ? Et s'il voulait le protéger lui et Jin en les évitant ? Tatsuya se leva d'un bon. Il devait absolument parler à Kame et tout arranger. Il ne pouvait pas les laisser dans cet état tous les deux alors qu'il était maintenant sûr des sentiments de Kazuya. Mais avant toute chose, il devait s'occuper de son ami d'enfance. Il ramassa tous les papiers chiffonnés et finit le ménage dans tout l'appartement. Il eut enfin fini au bout d'une bonne heure. Il s'affala sur le canapé complètement mort et vit Jin sortir de sa chambre.

- Ah bah toi, t'arrive toujours après le rush.
- Hein ? Tat-chan ? Qu'est-ce que tu fous là ? Et il s'est passé quoi dans mon appart ?, articula le styliste complètement dans le vague encore à moitié endormit.
- Content de voir que t'es heureux de me voir. Ça fait plaisir. Il s'est passé quoi ? C'est à moi de te poser la question.
- Tu sais ce qu'il s'est passé. Et tu peux parler moins fort s'te plaît. J'ai une putain de gueule de bois.
- T'avais qu'à pas boire. Et oui je sais ce qui s'est passé. Merci j'en fais les frais aussi, soupira Ueda.
- Il ne te parle toujours pas ?, demanda Jin en s'installant dans l'un de ses fauteuils avec une tasse de café.
- Non mais je ne compte pas le laisser faire sans rien dire.
- J'ai essayé Tat-chan et ça n'a rien donné. Il n'a plus de sentiments pour moi. Non en fait il n'en a jamais eu, fit Jin en regardant sa tasse.

Le c½ur de Tatsuya se brisa en voyant son meilleur ami si mal. Il devait vraiment tout faire pour tout arranger mais connaissant Kame, ça n'allait pas être chose facile. Il se doutait qu'il se ferait rejeter et pas qu'une fois. Qu'allait devenir leur amitié ? Qu'allait devenir ces souvenirs heureux partagés ensemble ? Ne représentaient-ils plus rien pour le top model ? Était-ce vraiment la fin ?

Tags : Fics - Fashion's tentations - Akame - JunDa - RyoDa - KamePi

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.80.140.5) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Garance02590

    27/12/2014

    Ryo, bas les pattes ! Pas touche !
    Et voilà, ce qui devait arrive est en train de se passer et Pi remporte la partie.
    Je me demande un truc. Il est pas sympa Kame.
    Il s'éloigne de Jin pour éviter qu'il lui arrive des bricoles mais qu'on s'en prenne à Pi s'il sortent ensemble, il s'en fout royalement ! Non mais je pose la question. c'est vrai quoi ??
    Ueda en parfaite fée du logis : fichu sur la tête, gants et tablier jaunes. Quelle horreur !
    Espérons que lui réussisse à tirer du bien de ce bourbier

  • Akame-Forever-Fic

    11/08/2013

    Putain Kame et vraiment vraiment con je supporte pas ce chapitre
    et Pi et pas mieux tu pouvais pas dire que tu voulais pas de Kame va coucher avec un autre bordel.
    Bon Ryo a mal jouer sur ce cou
    Ueda fais vite quelque chose j'en veux pas du couple KamePi

  • Johnnys-In-The-World

    29/06/2013

    Pauvre Jin, il est vraiment au plus mal !
    Heureusement que Tatsuya a rapidement compris la situation, même si ça va être coton à arranger...
    Lucy

  • lily-tomohisa

    06/05/2013

    Noooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooon !!! Bon je suis contente pour Pi parce que c'est Pi mais un Pikame ! Non !
    Dokkun :( il me fait de la peine ! Mais il devrait pas être aussi agressif ça marche pas comme ça :( j'espère qu'ils seront ensemble un jour !
    Et Jin :'( pauvre Jinshi ! Raaah il est triste ce chapitre !

  • lily-tomohisa

    06/05/2013

    Nyaaaaaaaaaaaaah Doooookkun !!!!!!!!!! Il est trop beau !

  • Lee-Yuri-13

    05/05/2013

    Vivement la suite ^^

  • Lee-Yuri-13

    05/05/2013

    C'est pas ce que fais Kame...Il faut le fouetter! :parsloin:

  • jojolaguimauvedu75020

    04/05/2013

    Ryo je vais te tuer!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Même si les rôle de salaud te vont si bien.
    Tatsu vient faire le ménage chez moi! ^^
    Jinjin, arrête de boire!
    PS: Senpai j'adore cette fic elle est trop bien! En plus prendre une agence de mannequin pour l'histoire je trouve que c'était une bonne idée.

  • xsana094x

    03/05/2013

    j'ai bien aimer
    kazu devrait pas jouer avc le feu

  • Garance02590

    03/05/2013

    Alors là, je ne vois pas à quoi joue Kame ? il veut faire souffrir Jin un peu plus en s'affichant avec Pi ? Et il joue avec les sentiments de Yamapi en plus ?
    Il veut quoi ? Se faire haïr de tous ?
    Je ne sais pas ce qu'il nous fait mais il serait temps que quelqu'un réagisse.
    Heureusement que Ueda est là. Il est le seul pour l'instant assez lucide pour essayer de régler les choses.
    A propos de Ueda, Ryo s'est pris les pieds dans le plat. Je me demande bien comment il compte s'approprier le top. Mais Ueda se laissera pas faire !
    Hé hé, cool le coup de poing !

Report abuse