Fashion's tentations - Chapitre 8


Ça y est le chapitre 8 est enfin disponible. C'est l'écrit le plus long que j'ai fait. Franchement je ne croyais pas en voir un jour le bout XD. Un nouveau perso arrive et la relation entre Jin et Kame se précise. Dites moi ce que vous en pensez ^^.


Kame était parti de chez Jin sans la moindre explication. L'appel de Shige l'avait ramené à la réalité : jamais il ne pourra être heureux. Il vivra toujours dans la peur. Kazuya avait aimé un homme auparavant et l'avait perdu pour toujours. Il se reprochait sans cesse de l'avoir aimé.

Tatsuya était dans le bureau de son manager attendant que son directeur d'agence arrive pour un briefing.

- Vous jouez un tournant de votre carrière pendant ces deux jours. C'est le plus gros contrat jamais signé.
- Et je ferais de mon mieux, répondit le mannequin.
- Vous avez retrouvé Kamenashi-san ?
- Oui.
- Il vous a dit quelque chose ?
- Je sais pour Kame. Il a vécu des choses difficiles et je m'en veux d'avoir réagit comme ça.
- Je pense qu'il ne vous en tiendra pas rigueur.
- Je l'espère.

Koki entra dans le bureau saluant Ueda et Maru interrompant ainsi la conversation.

- Mon numéro 1 est-il prêt pour ces deux jours de défilé ?
- Oui, répondit Maru.
- L'image de notre agence repose sur vous Ueda-san. Vous nous représentez.
- Oui je sais.
- Il y a un changement. Les organisateurs m'ont appelé car ils avaient besoin d'un autre mannequin. Un des tops d'une autre agence ne peut pas se déplacer. J'ai décidé que Kamenashi-san viendrait avec vous. Il est temps de le mettre en avant. Je compte sur vous pour le chaperonner.
- Oui mais je pense qu'il n'a pas besoin de chaperon. Il est assez professionnel pour se débrouiller tout seul.
- Ueda-san, nous parlons quand même du défilé Hermès.
- Oui je sais mais j'ai confiance en Kame.
- Très bien. Ah aussi, Akanishi-san vous accompagne. Il vous conseillera. Vous logerez tous les trois à l'hôtel. Les réservations sont faites.
- D'accord.
- J'ai une question.
- Oui.
- Il y aurait-il des tensions entre vous et Kamenashi-san ?
- Non. On s'entend de mieux en mieux. Ne vous inquiétez pas tout va bien se passer ^^.
- Je vous fais confiance. Sur ce, je vous laisse, j'ai des choses à régler.

Ueda se retourna vers Maru et le fixa.

- Ne me regardez pas comme ça. Je ne lui ai rien dit concernant vos tensions avec Kamenashi.
- J'aimerai bien savoir comment il l'a su.
- Tanaka-sama est attentif à tous ses mannequins et vous encore plus que les autres. Donc ce n'est pas étonnant.
- De toute manière, il n'y a plus de tensions, rajouta Ueda avant de saluer son manager et de quitter la pièce.

Cela faisait plusieurs semaines que Tatsuya se demandait pourquoi Tanaka faisait autant attention à lui selon les dire. Pourquoi était-il aussi important pour lui ? Ce n'était surement pas seulement parce qu'il était le numéro 1 de l'agence. Non il y avait autre chose mais quoi ? Il trouvera la raison mais pour le moment il devait se concentrer sur ces deux jours de défilés.

Le lendemain, le top model se rendit chez Jin où ils s'étaient donné rendez-vous.

- Ohayô Tat-chan.
- Ohayô, répondit le plus vieux.
- Kame ne devrait pas tarder.
- Oui. Dis, tu aurais pu me dire que tu venais aussi pour ce défilé.
- Ça été décidé à la dernière minute.
- En même temps le plus grand styliste japonais doit être présent à ce défilé.
- Arrête tu vas me faire rougir, ironisa Jin.
- Toutes les plus grandes stars se battent pour que tu les habilles.
- Tu devrais être honoré de m'avoir en tant que meilleur ami alors :p.
- Pousse pas non plus.
- Ueda.
- Hmm.
- S'il te plait, ne vous engueulez pas.
- De quoi tu parles ?
- Je parle de Kame et toi. Je sais que tu as peur qu'il prenne ta place mais vous êtes des professionnels. Tu ne le connais pas. Et...
- C'est bon t'as fini ton discours, demanda Tatsuya tout en rigolant.
- Pourquoi tu te marres ? C'est pas marrant.
- Si très.
- Héé ???
- Oui parce qu'on est devenu ami baka, annonça une voix qui arriva derrière eux.
- Ah Kame.
- Bonjour Ueda.
- Vous êtes amis ?, demanda Jin en les pointant du doigt chacun leur tour.
- Et oui, affirma l'ainé.
- Merci de me prévenir T.T. Je suis encore le dernier au courant.
- Pauvre petit Jinshi, fit Ueda qui rigola avec Kame devant la moue de leur ami.
- Bon c'est pas tout mais faudrait peut être y aller.
- Hai, répondirent Jin et Tatsuya en c½ur.

Ils montèrent tous les trois dans la voiture de Jin après y avoir mis leurs valises. Il leur fallut quelques heures de route pour arriver sur les lieux du défilé. Pendant ce temps, Jin racontait à Kame comment il protégeait Tatsuya depuis leur enfance. Ce dernier énumérait toutes les bêtises que son meilleur ami faisait. Le plus jeune du groupe vit l'amitié qui liait ses deux amis. Il aperçut un côté de Ueda qu'il ne connaissait pas encore. Ce n'était plus le Ueda Tatsuya, numéro 1, fier, froid, à la limite de la prétention qui ne prenait plus de plaisir à faire son métier. Non l'homme qu'il voyait rire avec son ami d'enfance était doté d'une certaine fragilité, d'une joie de vivre, d'un côté un peu enfantin vis-à-vis des taquineries lancées, ce qu'il ne connaissait pas de lui et qu'il était heureux de découvrir.

Oui, Kazuya se sentait heureux. C'était la première fois depuis plusieurs années qu'il riait aux éclats. Lui qui pensait que cela ne serait plus possible. Ses deux amis arriveraient-ils à lui faire oublier ce passé douloureux ? Allait-il pouvoir aimer à nouveau ?

La bonne ambiance régnait dans la voiture. Arrivé à destination, Ueda et Kame furent accueillis par les organisateurs du défilé pendant que Jin avait rejoint le staff pour faire un point. Une fois seul, les deux mannequins en profitèrent pour discuter. Mais les yeux de Kamenashi se déportèrent vers quelque chose de précis.

- Arrête de le dévorer du regard.
- Qu'est ce que tu dis. Je ne le regarde pas.
- Arrête. T'es raide dingue de notre cher styliste.
- Pas du tout... Bon ok, juste un peu, répondit le plus jeune en regardant Jin parlant avec de très jolies maquilleuses tout en montrant des tenus.
- Pourquoi, vous vous retenez tous les deux ?
- Tous les deux ?
- Oui. Jinshi n'est pas insensible. Je le sais même s'il ne l'avouera pas. Pour qu'il ne veuille pas te laisser partir l'autre soir, il doit tenir à toi.
- Tu penses ?
- Kame, Jin n'est pas comme ton ancien directeur. Il ne te fera pas de mal.
- On peut changer de conversation onegai ?
- Très bien. Mais pense aussi à ses sentiments.
- J'y pense.

Plusieurs répétitions eurent lieu afin que tout soit parfait pour le soir même. Kazuya se sentait dans son élément. Il retrouvait la joie de faire le métier qui le passionnait. Ueda était prévenant avec lui. Jin quant à lui regardait ses deux mannequins défiler. Il se dit que le futur s'annonçait parfait. Ueda et lui avaient réalisé leur rêve d'enfant. Ils avaient honoré la promesse qu'ils s'étaient faits : devenir un mannequin célèbre pour Tatsuya et un très grand styliste pour Jin. Ce dernier regardait Kame défiler. Son c½ur battait plus fort que d'habitude. Tombait-il amoureux de cet homme ?

- C'est Ueda Tatsuya si je ne me trompe.
- Oh Junnosuke, je ne t'avais pas vu arriver.
- Gomen si je t'ai fait peur.
- Non c'est rien. Oui c'est lui, le mannequin numéro 1 japonais ^^.
- Tu dis ça parce que c'est ton meilleur ami ou parce qu'il est doué ?
- Parce qu'il est doué et tu le sais très bien. Sa réputation n'est plus à faire. Tu verras ce soir ce qu'il vaut de tes propres yeux.
- Je ne demande qu'à voir. Je peux déjà constater une certaine aisance. Il a quelque chose de spécial. Et dis moi, qui est le mannequin avec lui ?
- C'est Kamenashi Kazuya. Pourquoi ?
- Comme ça.
- Tu as une idée derrière la tête.
- Moi pas du tout. Bon excuse moi je dois y aller, répondit Taguchi en s'éclipsant.
- Héé tu pourrais au moins me dire ce que c'est, lança Jin alors que Junno était beaucoup plus loin.

Le soir arriva. Tous eurent du temps pour manger et se reposer avant le grand défilé devant les photographes, les journalistes, quelques directeurs d'agences de mannequinat... Jin, Kame et Ueda en profitèrent pour se retrouver.

- Près pour ce soir ?, demanda le styliste.
- Ça va être du gâteau.
- Je me dis que tu as trop confiance en toi des fois Tat-chan.
- Quoi ? Vas y répète Bakanishi, répliqua l'intéressé d'un air menaçant.
- T'as très bien entendu, fit Jin en croisant les bras.

Le plus jeune voyant la scène explosa de rire. Jin et Ueda se retournèrent vers lui.

- Ça va Kame ?
- Oui mais vous êtes trop marrant tous les deux ensemble. De vrai gamins XD.
- Pas du tout, boudèrent les deux concernés.
- Bon allez je rigole.
- Tien au fait Jin, qui était-ce avec toi pendant qu'on répétait ?, demanda Kazuya.
- C'est Taguchi Junnosuke, un très grand photographe. C'est le meilleur. Il photographie tous les plus grands tops.
- Tu dois le connaitre Ueda alors ^^.
- Pas vraiment en fait.
- Tu n'as pas travaillé avec lui.
- Non. Je ne l'ai jamais vu. Je le connais seulement de réputation.
- Junnosuke n'accepte pas tous les contrats. Il choisit qui photographier c'est pour ça que ses photos sont superbes.
- Ah ok. Tu dois bien le connaître.
- Tu dis ça parce que je l'appelle par son prénom. J'ai eu l'occasion de collaborer de nombreuses fois avec lui. On a élaboré des shootings ensemble donc on a appris à se connaitre.
- Tu ne m'avais pas dit que tu le connaissais aussi bien, intervint Tatsuya. Mais c'est vrai que tu côtoies les meilleurs dans le monde de la mode.

La discussion s'écourta puisqu'il était venu l'heure de se préparer pour le soir. Les deux mannequins allèrent dans les loges et Jin alla s'installer devant la scène pour avoir la meilleure place possible. Il vit les journalistes et des grands photographes arriver. Il se dit que ce défilé était vraiment important pour Kame et Ueda.

Une heure plus tard l'évènement débuta. C'est alors que sous les crépitements frénétiques des photographes, celui que chacun attendait fit son apparition, Ueda. La tête haute, tel un conquérant, celui-ci portait un costume fait dans le satin le plus cher, noir et mat tandis que sa chemise, du même tissu, projetait des reflets irisés sous la lumière des projecteurs et des flashs. A ses côtés, un jeune homme inconnu suivait sa démarche. Ce dernier inspirait l'élégance à l'état brut avec son pull en cachemire et son pantalon de satin noir. Une écharpe lui ceignait le cou et apportait une touche particulière à l'ensemble. Ils étaient tout deux beaux et représentait à la perfection l'agence de mannequinat numéro 1 du Japon. Ils échangèrent des regards complices, s'amusèrent presque et faisaient surtout preuve d'un grand professionnalisme. Les yeux étaient rivés sur eux. La plupart connaissait Ueda puisqu'il s'était fait un nom dans le monde de la mode. On ne le présentait plus après ses presque dix ans de carrière. Par contre beaucoup se demandait qui était le jeune homme qui l'accompagnait. Comment un mannequin inconnu pouvait défiler pour une grande marque ? Mais c'est vrai qu'il avait de l'allure sur ce podium et portait parfaitement bien les vêtements Hermès. Un des photographes ne portait pas son attention sur le petit nouveau. Ses yeux suivaient les mouvements de Tatsuya dévorant chaque geste. Il était tellement sexy dans son costume. Comme lui avait dit Jin quelques heures auparavant Ueda était doué. Il projetait vraiment quelque chose d'incroyable. Il se demanda s'il n'était pas temps que le mannequin passe devant le flash de son appareil photo.

Ce défilé dura plus d'une heure et demi. Les tenues s'enchainaient, les photographes capturaient chaque mouvement de ces hommes aux allures gracieuses, élégantes et viriles à la fois. Cette soirée se termina par un dernier tour d'honneur des mannequins et du créateur de la collection qui s'alloua le public.

Kame et Ueda allèrent dans leur loge après avoir échangés plusieurs mots avec d'autres tops models. Ils allèrent enfin pouvoir souffler un bon coup.

- Je suis claqué, annonça Kazuya en se laissant tomber sur une chaise, ce qui fit sourire Ueda. Quoi ?
- Rien.
- Tu vas pas me dire que tu n'es pas fatigué.
- Ça va à vrai dire.
- Oui c'est vrai que tu as l'habitude. Au fait, on rejoint Jin où ?
- Je sais pas vraiment. On en a même pas parlé.

Les deux mannequins se changèrent en continuant leur discussion jusqu'à ce que quelqu'un frappe à la porte. Tatsuya répondit positivement à l'intrusion. La porte s'ouvrit pour laisser apparaitre son ami.

- Vous êtes prêt ?
- Ah bah tien on se demandait où on allait se rejoindre, fit Kame.
- Ah bah me voilà XD. Ça vous dit d'aller prendre un verre au bar de l'hôtel ?
- Pourquoi pas, répondit Tatsuya.
- Kame ?
- Bah je ne vais pas rester tout seul.
- Tu peux toujours aller te coucher, charria Ueda.
- Non je vous suis.
- C'est parti alors.

Kazuya enfila sa veste et emboita le pas des plus vieux. Ils montèrent tous les trois dans la voiture de Jin et se rendirent à l'hôtel où avait été réservée leur chambre. Ils passèrent tout d'abord à la réception de l'hôtel chercher leur pass pour déposer leurs valises dans leurs chambres. Ils disposaient d'une chambre chacun. Après avoir laissé leurs affaires, ils redescendirent au bar. Puis s'installèrent tous les trois à une table et passèrent commande. Après avoir été servi, ils purent trinquer à ces deux jours ensemble et à cette nouvelle amitié. Ils discutèrent, rigolèrent mais la fatigue se fit ressentir. Une nouvelle journée de défilé les attendait. Ils remontèrent donc à leurs chambres dans lesquelles ils pénétrèrent après s'être souhaité bonne nuit.

Jin tournait en rond dans la sienne. Il se demandait ce que pouvait bien faire Kame. Il se décida à aller voir. Il ouvrit sa porte doucement, regarda s'il y avait quelqu'un dans le couloir et s'y rendit. Il était là devant cette porte close. Il leva le poing près à frapper mais le rabaissa et reparti. Il se demandait ce qu'il lui arrivait. Pourquoi pensait-il de plus en plus à lui ? Il se laissa tomber sur son lit. Il regarda ce plafond qui le fit perdre dans ses pensées. Il en sorti bien vite quand il entendit frapper à la porte. Il se releva et alla ouvrir.

- Kame ? Qu'est ce qu'il y a ?
- Je voulais te parler.
- Vas-y, fit Jin en le laissant entrer.
- Je voulais m'excuser.
- Pourquoi ?
- D'être parti subitement de chez toi l'autre matin.
- Kame, je ne te demanderais pas d'explication. Je ne te demanderai rien sur ton passé, rajouta Jin en se rapprochant de son cadet.

Kamenashi fut surpris par cette déclaration. Pourquoi lui parlait-il de son passé ? Savait-il quelque chose ?

- Ueda t'a parlé de mon passé ?
- Non. Il aurait dû ?
- ...
- Je veux te protéger, susurra Akanishi à l'oreille de son vis-à-vis en le collant contre le mur.

Kazuya regarda son styliste. Il sentit le désir monter en lui. Se retrouver dans cette chambre si proche de son ainé, le troublait. Jin rapprocha ses lèvres de celles qu'il convoitait. Il avait tellement envie de l'embrasser à cet instant. Il laissa son désir l'envahir et déposa un léger baiser sur les lèvres de Kamenashi qu'il ne put s'empêcher d'amplifier. Il effleura la lèvre inférieure de son vis-à-vis de sa langue tentant d'aller plus loin. Kame ne savait pas comment réagir mais il en avait envie. Il le voulait. Il entrouvrit la bouche laissant la langue de Jin retrouver la sienne. Ce que le plus vieux fit sans attendre. Le baiser devint enfiévré et dévastateur. La chaleur montait dans les deux corps. Le styliste se colla encore plus contre le corps du cadet. Il laissa sa main droite se balader sur ce corps. Il la passa le long de la hanche de Kazuya, la descendit le long de sa cuisse relevant la jambe de son amant faisant soupirer ce dernier de bien être. Il caressa de son autre main le torse de Kame après l'avoir passé sous son tee shirt. Jin voulait posséder ce corps. Il voulait l'entendre gémir son prénom. Il détacha ses lèvres de celles de son partenaire à bout de souffle et alla explorer son cou offert. Le mannequin se cambra sous les baisers reçus. Chaque baiser était un supplice, une attente interminable de la suite. Tombait-il vraiment amoureux ? Avait-il encore le droit d'aimer ? Une pensée lui traversa l'esprit le faisant frissonner et le ramenant à la réalité. Il mit ses mains sur le torse de l'ainé pour l'éloigner un peu.

- Qu'est-ce qui se passe, demanda le styliste alors qu'il tenta d'embrasser Kamenashi.
- Non s'il te plait Jin.

Kame se défit de l'étreinte de Jin et parti en direction de la porte. Alors qu'il s'apprêtait à l'ouvrir, il entendit cinq mots qui résonneraient en lui pour un bon moment.

- Pourquoi as-tu peur d'aimer ?

Kame ouvrit la porte et partit en direction de sa chambre. Jin vit une larme rouler sur la joue de celui qu'il aimait. Oui Akanishi Jin était tombé amoureux. Mais il pensa à l'instant même que ce n'était pas réciproque. Était-ce ça ? Ou était-ce la peur qu'avait Kazuya que tout se repasse de la même façon ? Jin et Kame vivront-ils quelque chose ensemble ? Vous le saurez dans les prochains chapitres ^^.

La suite dans 10 coms.

Tags : Fics - Fashion's tentations - Akame - JunDa - RyoDa - KamePi

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.134.32) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Hitobantonai

    04/01/2015

    Bon moi j'aime beaucoup le perso de kame je sais pas mais un truc dans sa personnalité me fais l'aimer. Il a l'air d'etre quelqu'un de gentil et sincère et s'inquiète beaucoup des autres.
    J'ai hate aussi de voir comment ça va se passer avec juno puisque je sais du a l'os qu'il va poser pour lui (ueda)

  • Garance02590

    08/12/2014

    J'avais oublié que Koki ressentait qq chose pour Ueda.
    On voit aussi l'arrivée de Junno dans la fiction ! Cooooooooooool
    Kame n'arrive pas à se laisser bercer par l'amour de Jin.
    Il faut qu'il oublie son passé !
    Ce n'est pas plus mal de tout relire et de se remettre à jour.
    Chapitre 8 terminé

  • J-POP-K-POP-FICTION

    02/04/2014

    Je veux qu'il sortent ensemble, ils vont bien ensemple dans cette histoire ! Pour une fois que l'Akame me plait :'(

  • J-POP-K-POP-FICTION

    02/04/2014

    Non mais kame pourquoi le rejetes-tu ? Hein !!!!

  • Hey-Say-JUMP-Source

    19/05/2013

    je sais pas quoi dire ^^
    J'adore tous simplement
    Je suis pas sur a 100% mais je pense qu l'ancien directeur de Kame est Tegoshi :p
    Sa reste a confirmer ;)
    Let's go to the chapitre 9 !!!

  • Nyappy13

    09/02/2013

    *mode fan girl on* Taguchi Taguchi Taguchiiiiii *^* *mode fan girl off* xD bon je suis contente pour la relation Ueda/Kamenashi mais complètement à l'oueste quant à Kamenashi/Akanishi ... C'est légèrement frustrant la xD mais le pauvre Kazuya à eu un passé douloureux d'où le blocage ... Mais ça faut-il que Jin le sache -_- parce qu'ils s'aiment ces deux là non !? Hum ... Bon bah la suite xD !

  • mangaka49260

    15/09/2012

    Ueda est vraiment devneu proche de Kame maintenant, j'aime ça, je revois enfin le Ueda que j'imaginais dans ma tête, par contre c'est super frustrant de voir Kame repousser Jin comme ça alors qu'ils étaient bien parti. Je trouve ça trop dommage snif, bon je vais lire la suite.

  • AnEternalDream

    12/02/2012

    Je suis bien contente de voir qu'Ueda s'est vraiment décidé à prendre Kame sous son aile et à le protéger. Il lui balance même que l'attirance que Kame a pour Jin est réciproque ! Il en a fait des efforts notre Uepi ^^
    L'arrivée de Junno risque bien de troubler Ueda, s'il décide de le photographier. Surtout que Junno a l'air déjà bien attiré par lui...
    Et la fin nous laisse vraiment sur notre faim ! XD Kame qui s'empêche d'aimer pour éviter de causer des problèmes à Jin. C'est beau et gentil, mais aussi très frustrant pour nous ^^

  • xXNatsuXxAi-No-Hana

    02/02/2012

    Non!! pas du AKame!!!! Os court!!!!!!!!!!!

  • AnnoChan-EttoChan

    20/12/2011

    Rhooooo c'est méchaaaaannnnnnt de s'arrêter là !! xD Et moi je dois y aller... Méchante, va x)
    Bon, pour en revenir à ton chapitre : j'ai adoré ^^
    Les disputes JinDa avec Kame mort de rire derrière, c'était juste excellent xD
    Et puis... On a vu Junno !! YAY, depuis le temps ! Surtout que je suis rassuré ; ce n'est pas lui le "méchant", puisque Kame a demandé qui c'était.
    Sur la fin, je m'attendais vraiment à du lemon, moi è_é [<- perverse]
    Comme je reste vraiment sur ma fin, je risque je revenir lire dans l'après-midi x)
    Super chapitre *.*
    Et je terminerai par : "Ils disposaient d'une chambre chacun", ou comment te tuer une fan de yaoi perverse en quelques mots *s'enfuit*
    EttoChan deshita

Report abuse