Fashion's tentations - Chapitre 9

Vous voulez savoir comment se termine ce week-en de défilé ? Si Kame va continuellement repousser Jin ? Et bien vous n'avez plus qu'à lire ^^. Dites moi ce que vous pensez de ce nouveau chapitre ^^.

L'atmosphère du deuxième jour de défilé était plus que tendue. Ueda ne comprenait pas ce qui se passait. Il savait qu'il y avait quelque chose qui clochait entre Kame et son ami d'enfance mais quoi ? Devait-il demander à l'un d'eux ce qu'il y avait ou devait-il les laisser se débrouiller entre eux ? La curiosité était un de ses plus gros défauts. Il ne résista donc pas à enclencher la discussion avec Kazuya alors qu'ils prenaient une pause pour se désaltérer à l'écart des autres.

- Ça va ?, demanda t-il simplement.
- Hmm.
- Ce n'est pas convainquant.
- Gomen.
- Je vois très bien qu'il y a quelque chose qui cloche. Et je suis sur que ça concerne Jin vu qu'il n'est pas bien. Je le connais et je le vois très bien.
- ..., le regard de Kame se perdit dans le vague quand il entendit le prénom du styliste.
- Il s'est passé quelque chose entre lui et toi hier soir ?
- Oui.
- Je ne te force pas à me le dire.
- Je... J'ai été le voir dans sa chambre. Je n'arrivais pas à dormir. Je voulais m'excuser d'être parti de chez lui sans explications la dernière fois.
- Et ?
- On s'est embrassé. Je le voulais vraiment.
- Mais tu es parti.
- Oui. J'ai eu peur.
- Kame, est-ce que tu l'aimes ?
- Oui.
- Tu as peur, c'est normal connaissant ton passé. Mais ne le fait pas souffrir. Ne joue pas avec lui.
- Et s'il venait me rechercher et que Jin se mettait entre lui et moi. Je ne veux pas qu'il lui arrive quelque chose.
- Tu parles de ton ancien directeur ?
- ...
- Jin sait se défendre. Ne t'inquiète pas pour lui.
- Tu ne sais pas de quoi il est capable.
- Et tu ne sais pas de quoi est capable Jin pour protéger la personne qu'il aime. Fais lui confiance. Tu dois oublier ton passé.

Kamenashi n'eut pas le temps de répondre qu'ils durent reprendre les répétitions. Il songea tout le reste de la journée à ce qu'avait dit son ainé. Pouvait-il oublier ce passé ? Pouvait-il ne plus avoir peur ? Pouvait-il aimer à nouveau ? Les questions affluaient.

Le défilé officiel se déroula comme celui de la veille. Ueda et Kame échangèrent des regards complices, souriaient à tout va rendant l'évènement parfait aux yeux des privilégiés qui avaient été conviés. Tatsuya sentait un regard insistant sur lui. Il vit un photographe le dévisager mais n'y porta pas plus d'attention ayant l'habitude. Quant à Kamenashi, il regardait les photographes, les journalistes mais ses yeux dévièrent sur une personne en particulier. Son c½ur s'emballa quand son regard croisa celui de Jin. Que devait-il faire ? Pour le moment, il devait être professionnel et représenter l'agence du mieux qu'il le pouvait.

Les applaudissements se firent entendre après deux heures de pas enchainés, de tenues présentées, échangées. Les tops model se retrouvèrent tous dans une grande loge pour trinquer à ces deux jours passés. Puis ils allèrent se changer pour tous rentrer chez eux. Jin attendait dans le couloir de la loge de ses deux mannequins préférés. Le styliste était appuyé dos au mur les bras croisés. Il vit un homme grand et mince au bout du couloir. Son regard croisa les yeux noirs et perçants de celui-ci, qu'il distingua à travers une mèche brune. Un autre vint à la rencontre de l'inconnu tout en l'appelant. L'homme détourna son regard de celui de Jin et partit en compagnie de l'intervenant.

« Kato Shigeaki », murmura Jin. Il se dit qu'il ne connaissait pas et ne s'en préoccupa pas plus que ça. Le seul qui l'intéressait pour le moment était Kamenashi Kazuya. Ueda et Kame sortirent de la loge, l'extirpant de ses pensées.

- Vous êtes prêt ?, demanda Jin tout en regardant le plus jeune des deux.
- Oui. On peut rentrer chez nous, répondit Tatsuya.
- Je crois qu'une bonne nuit de repos nous fera à tous du bien, ajouta Akanishi.

Les trois amis allèrent à la voiture de Jin, montèrent dans celle-ci et partirent en direction de Tokyo. Leurs valisent avaient été mises dans le coffre du véhicule le matin même. Le retour se fit beaucoup plus calme que l'aller. Il y avait un mélange de fatigue et de gêne. Jin et Tatsuya discutèrent alors que Kazuya restait silencieux à l'arrière. Il était décidé qu'Ueda serait déposé en premier à son appartement puis Kame. Le plus jeune habitant le plus près de chez le styliste, cela suivait la logique. Après les quelques heures de routes, ils arrivèrent devant la tour de l'ainé. Ils descendirent tous trois. Puis Jin ouvrit le coffre pour en sortir la valise du mannequin.

- Repose-toi bien Tat-chan.
- Hai. Vous aussi.

Akanishi remonta dans sa voiture. Ueda s'approcha de Kazuya pour le conseiller une dernière fois.

- Repense à notre discussion. Jin t'aime, murmura le plus vieux. Rentrez bien, finit-il à haute voix tout en souriant.

Kame prit place aux côtés de Jin et ce dernier démarra.

- Qu'est ce que Tat-chan t'a dit ?
- De profiter de la journée de demain pour me reposer, mentit le cadet.
- Ah oui c'est vrai que Tanaka vous a donné votre journée.
- Hai.

Ce fut les seules paroles dites. La voiture se gara devant l'immeuble de Kame. Il descendit de la voiture, prit sa valise, salua le conducteur et entra dans le bâtiment.

Jin se retrouva seul à rentrer chez lui. Au fond de lui, il avait espéré parler avec Kazuya. Il aurait tant voulu s'excuser. Il aurait dû le faire. Il était vraiment bête par moment. Pourquoi forcer Kame alors que tout ce qu'il voulait c'était de l'avoir auprès de lui ? Si cela devait être seulement en tant qu'ami, il l'accepterait.

Le top model venait juste d'ouvrir la porte de son appartement. Il délaissa ses chaussures, posa sa valise et s'affala sur son canapé. Il se retrouva dans un silence absolu songeant à ce que lui avait dit Tatsuya, « Repense à notre discussion. Jin t'aime. ». Penser... il ne faisait que ça. Ne devait-il pas agir au lieu de penser. Réfléchissait-il peut être un peu de trop ? « ... Jin t'aime », soupira Kame. « Jin m'aime ». Il eut un sursaut. Kamenashi se releva soudainement, se précipita à sa porte d'entrée, enfila ses chaussures et repartit. Il marcha d'un pas décidé dans les rues sombres de Tokyo. Il n'envisagea pas que de sortir dans les rues aussi tard était dangereux. Peu importe, il devait le voir.

La pluie se mit à tomber martelant le sol. L'eau ruisselait le long des trottoirs et sur le corps de Kame. Il accéléra donc sa démarche courant jusqu'à arriver devant les lieux. Il s'arrêta quelques instants, regarda le bâtiment sur toute sa hauteur puis y entra. Il pénétra dans l'ascenseur et appuya sur le numéro de l'étage de sa destination. Son c½ur battait de plus en plus fort à chaque étage dépassé. La machine se stoppa enfin. Les portes s'ouvrirent sur un couloir sombre et silencieux. Après quelques pas, Kazuya se retrouva devant cette embrasure hésitant à signaler sa présence. Jin lui était installé dans son canapé de l'autre côté de cette porte ne se doutant pas une seule seconde que tout allait changer. Que sa vie allait prendre un tout autre tournant à partir des cinq prochaines minutes. Allait-il pouvoir affronter cet avenir ?

Akanishi entendit des coups contre sa porte. Il se dit que c'était son meilleur ami qui venait prendre un dernier verre.

- Je te manquais déjà, Tat-chan ?, fit-il en ouvrant la porte.
- ...
- Kame ? Qu'est-ce qu'il y a ? Mais t'es trempé. Entre.
- Merci.
- Il y a quelque chose de grave ?
- Je... Je devais m'excuser pour hier. Ça fait la deuxième fois que je pars sans explications.
- Ça aurait pu attendre. Et puis c'est à moi de m'excuser. Je n'ai pas à te for...

Kazuya ne laissa pas le temps à son ami de finir sa phrase qu'il s'empara de ses lèvres. Jin fut surpris ne s'y attendant pas du tout. Kame quant à lui ressentit une chaleur apaisante venant de son ainé. Le plus jeune se sentait en sécurité avec lui. Il voulait être en sécurité. Il voulait être avec lui et seulement lui. Kamenashi interrompit le baiser tout en douceur et se recula légèrement.

- Pourquoi ?, demanda le styliste.
- Pourquoi je t'ai embrassé ? Ou pourquoi j'ai envie de toi ?
- Tu as envie de moi ?, susurra Jin tout en se rapprochant de Kame jusqu'à le coller contre la porte, plaquant sa main gauche sur celle-ci.
- Je ne veux plus avoir peur, dit-il d'une voix faible tout en abaissant la tête.
- Tu fais ça juste pour arrêter d'avoir peur ?
- Non je fais ça car je te veux Akanishi Jin, répondit le plus jeune en regardant son vis-à-vis droit dans les yeux.

Jin sentit des frissons lui parcourir la colonne vertébrale alors que les mains de Kame se glissèrent sous son tee shirt. Le plus vieux déposa ses lèvres sur celles du mannequin. Cette fois-ci pas question d'être surpris, c'est lui qui prendrait le contrôle des choses. Il se colla toujours plus à son amant mais sentit le froid des vêtements mouillés de son cadet, le faisant grimacer.

- Qu'est-ce qu'il y a ?, demanda Kazuya après avoir écourté le baiser.
- On va dire que t'es un peu froid, rigola Jin.
- ... --"
- Je vais arranger ça.

Un petit sourire se dessina sur ses lèvres à l'idée que cela faisait une bonne excuse pour retirer beaucoup plus vite ses bouts de tissus inutiles. Il fit glisser la veste de Kame le long de ses bras puis la laissa tomber au sol. Jin ne put se retenir de déposer quelques baisers dans le cou de Kazuya. Il en profita pour défaire un à un les boutons de la chemise de ce dernier tout en continuant de gouter à cette peau sucrée. Une fois la chemise au sol, il voulut entrainer le plus jeune vers sa chambre.

- Attend, fit Kame.

Kazuya retira ses chaussures sous le regard désireux du plus vieux. Une fois que le mannequin fut à l'aise, il prit la main de Jin et l'entraina lui-même vers le couloir. Il se stoppa, se retourna et s'empara des lèvres de son ainé. Il en avait envie et ne pouvait se retenir. Il en voulait surtout plus. Il passa ses bras autour du coup de son amant pour le rapprocher toujours plus puis titilla la lèvre inférieure de Jin pour approfondir ce baiser. Ce dernier ne se fit pas prier et répondit à la demande. Sa langue se retrouva à jouer avec celle de Kame. Ce baiser devint de plus en plus enflammé. La chaleur des deux corps montait toujours plus. Jin fit reculer son homme jusqu'à la porte de sa chambre et essaya d'attraper la poigné sans briser cette union. Une fois chose faite, ils entrèrent dans la pièce. Ils stoppèrent le baiser à contre c½ur pour reprendre leur souffle. Jin en profita pour retirer son tee shirt. Kamenashi ne put se retenir de caresser ce torse offert. Il suivit chaque ligne de ses doigts et déposa un léger baiser sur ses lèvres puis descendit le long de son cou. Il ne voulait pas se poser de questions. Ce n'était pas le moment de douter. Il désirait vraiment Jin comme la veille mais cette fois-ci il ne s'enfuirait pas. Oui il avait quelques appréhensions. Se donner de nouveau à un homme l'effrayait. Il avait connu l'amour mais aussi la violence. Jin sera sa libération. Il voulait croire en ce nouvel amour et oublier le reste. Risquant même d'oublier cet amour perdu.

Le plus vieux soupirait sous les douces caresses de la bouche de son amant sur son torse. Quelle douce sensation. Kame s'arrêta sur les deux petits boutons de chair durcis par l'envie. Il joua avec quelques minutes. Satisfait de l'effet qu'il produisait à son styliste, il se stoppa et l'entraina vers le lit derrière lui. Kame s'y allongea de manière sensuelle s'assurant que Jin le désire encore plus. Il déposa ses doigts sur ses lèvres les sursautant légèrement avec un regard intense. L'ainé eut du mal de se retenir de le prendre sur le champ. Il alla se placer sur son cadet, l'embrassant avec tout l'amour dont il pouvait faire preuve. Ce baiser était bien plus de l'amour, il devint enflammé passant de l'amour, à la passion et au désir. Les deux amants se mouvaient l'un contre l'autre. Le plus vieux défit le bouton du jean de son partenaire et fit glisser la fermeture éclaire, puis retira le pantalon ainsi que le boxer de Kazuya devenu trop gênant. Il se mordit la lèvre de gourmandise devant ce corps offert. Il frôla de ses lèvres le membre du plus jeune durcit par l'envie lui arrachant quelques soupirs. Et remonta ainsi jusqu'à son cou.

- J'ai envie de toi Kame, souffla Jin à l'oreille de l'intéressé tout en lui déposant de tendre baiser.
- Qu'est-ce que tu attends alors ?, demanda le plus jeune amusé.

Sur ces mots, l'ainé retira les vêtements qu'il lui restait et s'installa entre les cuisses de son cadet. Il commença à s'immiscer dans son intimité avec douceur mais Kame grimaça sentant une douleur s'installer. Jin savait que ce n'était qu'une étape à passer et s'introduisit donc complètement en Kazuya. Il ne bougea pas pendant quelques minutes ne voulant pas brusquer son amant. Mais ce dernier commença à s'habituer à cette présence et remua légèrement des hanches pour faire comprendre à Jin ce qu'il attendait de lui. Le plus vieux ne se fit donc pas prier. Il donna un premier coup de reins, suivit d'un deuxième. Le plaisir submergea les deux amants. Le styliste toucha le point G de Kame, le faisant crier de plaisir. Un doux son à ses oreilles qui l'incita à réitérer l'exploit. Leurs gestes devinrent désordonnés. Leurs soufflent étaient courts. Kazuya sentit la fin arriver et se libéra entre leurs deux ventres dans un long râle de plaisir. Jin le suivit après deux derniers coups de reins. Il s'allongea près de son amant, ce dernier plaçant sa tête sur son torse.

- Seras-tu parti quand je me réveillerais ?, demanda le styliste.
- Non je serais dans tes bras.

Le mannequin resterait avec lui maintenant il en était sur. Mais est-ce que le destin n'était pas autre ? Vous le saurez dans les prochains chapitres.


La suite dans 10 coms.

Tags : Fics - Fashion's tentations - Akame - JunDa - RyoDa - KamePi

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.134.32) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Garance02590

    08/12/2014

    Enfin Kame a décidé de passer le cap avec Jin !!
    Je ne suis pas mécontente d'être venu lire jusque là. Deux lemons en une journée ? C'est trop pour mon petit coeur !!!

  • J-POP-K-POP-FICTION

    02/04/2014

    Yeah !!!! Enfin ! Ueda qui les aides ^^
    Jin et kame ensemble :p
    Je pari que l'autre con va venir --"

  • Hey-Say-JUMP-Source

    19/05/2013

    *o* troop gentil ce Ueda !! :D
    o.o je ne pensée pas du tout a cette fin x3 vu le debut du chapitre !!
    -----> en route pour le chapitre 10 !

  • atsumeru-fic

    13/02/2013

    Ueda ou cupidon pour les intimes ;)

  • Nyappy13

    09/02/2013

    Vive Ueda qui assure les nouveaux couples ! *^* super Lemon !

  • mangaka49260

    15/09/2012

    Ah j'ai adoré Ueda en Cupidon, comment il les aide quand même mais au lieu de voir l'amour qu'il y a chez les autres il devrait voir celui de Ryo, ah la la ! J'ai beaucoup aimé le lemon comme tu t'en doute hein ...

    Vais lire la suite !

  • AnEternalDream

    12/02/2012

    C'est qu'Ueda était vachement motivé pour aider nos deux baka à finir ensemble ^^ Merci uepi ! ^^
    C'est bien que Kame ait enfin décidé à laisser sa peur de côté pour enfin vivre son amour avec Jin. J'ai beaucoup aimé le lemon et la tendresse qui s'en dégage. mais je sens que nos deux chouchous ne sont pas au bout de leur peine. L'ancien patron de Kame n'a pas dit son dernier mot je pense...

  • xXNatsuXxAi-No-Hana

    02/02/2012

    TwT AKame!
    Pourquoi pas du KameDa? XDD

  • AnnoChan-EttoChan

    26/12/2011

    Et hop, un autre chapitre de lu ^o^
    KYAAA, Akame ensembleuuuh !! :D ... juste que la dernière question "Mais est-ce que le destin n'était pas autre ?" me plait paaas --'
    On a aperçu Shige. Kame ne l'a pas croisé ?? ._.
    Pfiouw, encore beaucoup (trop *sbaf*) de mystères~ C'est pour ça que j'aime, et sinon la fic serait sans doute moins intéressante xD
    Comme d'hab, je viendrai lire la fic à l'occaz' :)
    EttoChan

  • lily-tomohisa

    20/11/2011

    Sugoiii ils sont enfin ensemble =)

    Je vais lire de suiiite la suite =) !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Report abuse