Fashion's tentations - Chapitre 13


Après plusieurs semaines d'attente, je mets enfin en ligne la suite de Fashion's tentations. C'est une fic que j'affectionne tout particulièrement. J'espère que vous prenez autant de plaisir à la lire que moi à l'écrire. Dites moi ce que vous pensez de ce nouveau chapitre ^^.

Kame sentit un frisson lui parcourir la colonne vertébrale à l'idée de devoir quitter Tokyo et de tout recommencer une nouvelle fois. Sa vie ne se résumait-elle qu'à ça ? Recommencer encore et encore. Il se stoppa soudainement en sentant une goutte d'eau rouler sur sa joue. Il releva la tête et regarda le ciel qui se fonça d'un seul coup. La pluie commença à tomber. Il vit les gens courir pour se réfugier à l'abri. Il continua son chemin sans vraiment se presser. Il ne pensait plus à rien. C'était comme si la pluie froide bloquait toutes pensées. Comme si le temps était figé. Néanmoins il arriva à la boutique de son styliste. Il s'arrêta devant la porte vitrée et vit Jin s'affairer à l'intérieur. Il hésita quelques instants mais se décida à entrer. Le styliste se retourna et vit son petit ami figé sur le palier trempé jusqu'aux os.

- Ah mais Kame t'es trempé. Tu vas attraper la mort. Viens pars là. Tu vas te changer et je vais aller chercher une serviette.
- Hai, fit le plus jeune en se dirigeant près des cabines d'essayage.

Kazuya retira difficilement son tee shirt mouillé pendant que son petit ami alla chercher une serviette. Ce dernier revint et regarda son amant avec un désir incontrôlable. Quelques gouttes d'eaux perlèrent sur son torse. Il se ressaisit et alla vers le plus jeune.

- J'ai ramené les vêtements à essayer pour le shooting en même temps, fit le plus vieux en tendant la serviette qu'il avait dans les mains.
- Ah mais je ne vois pas pourquoi je dois les essayer. Tu connais mes mensurations par c½ur et les moindres détails en plus.
- Tu ne vas pas m'enlever le plaisir de te voir le premier en cuir ?
- Je te préviens tu vas te chiper un coup de chaud, taquina le cadet.
- Et bien t'auras plus qu'à me le faire passer, susurra Jin à l'oreille de son amant.
- Baka, souffla le plus jeune.
- Je vais croire à force que Tat-chan a une mauvaise influence sur toi, bouda le plus vieux.
- Oh mais c'est que t'es mignon quand tu boudes, rigola Kazuya avant de lui voler un baiser puis entrer dans une des cabines d'essayage.
- Rahhhh j'aime pas quand tu fais ça, fit Jin devant le rideau tiré.
- Quand je fais quoi ?, demanda Kame qui se déshabilla.
- Quand tu m'embrasses et qu'après tu te casses. Tu me frustres à chaque fois.
- Tu m'as dis d'essayer mes vêtements, répondit le plus jeune. D'ailleurs il n'est pas légèrement petit le pantalon en cuir ?
- Ne joue pas sur les mots. Et non il n'est pas trop petit. Le cuir serre. C'est le but de cette matière.
- Ouai bah je préfère mes jeans quand même.
- T'as décidé d'être chiant aujourd'hui ou tu prends des habitudes de petites stars ?

Jin se retourna pour assembler une autre tenue en soufflant un « les mannequins tous les mêmes ».

- Ah oui je ressemble aux autres, susurra Kame à l'oreille de son amant.
- Tu m'as fait peur..., fit Jin en se retournant mais se stoppa en regardant son petit ami.
- Qu'est ce qu'il y a ? Ça ne me va pas ? C'est trop serré, j'en étais sûr.
- Pas du tout. Purée j'ai des envies de viols là.
- Arrête tes conneries. Bon je peux l'enlever ? Tu valides cette tenue ?
- Oh oui. Par contre je me demande si je vais te laisser poser comme ça.
- Serais-tu possessif ?, fit le plus jeune alors qu'il était retourné se changer retirant son tee shirt.
- Tu ne peux pas savoir à quel point, répondit Jin en entrant dans la cabine d'essayage refermant le rideau derrière lui puis se collant au dos de son petit ami.
- Qu'est ce que tu fais ?
- Je profite de mon statut de styliste et petit ami, murmura le plus vieux à l'oreille du mannequin avant de lui déposer un baiser dans le cou.
- Et si on nous surprend ? N'importe qui peut entrer dans ta boutique, chuchota Kazuya.
- Et alors ? Je suis dans ma boutique, avec mon petit ami, dans ma cabine d'essayage. Et je dois dire que le fait qu'on puisse nous surprendre est plutôt existant.
- Arrête..., fit Kame en sentant les mains de son amant glisser le long de son torse puis défaire sa ceinture et enfin le bouton de son pantalon.
- T'en meurs d'envie autant que moi, chuchota le plus vieux qui fit glisser le pantalon de son cadet le long de ses jambes pour lui retirer complètement.

Kame sentit le cuir lui caresser la peau suivi des mains de son amant. Il ne put retenir un soupire qui passa ses lèvre. Jin eut un sourire tout en passant la main dans le boxer de son compagnon. Il regarda son visage dans le miroir qui était face à eux. Il y lisait le désir qui envahissait son amant. Il effleura son membre qui se gorgea de plaisir au fil des caresses. Mais il se stoppa voulant prendre son temps.

- Pourquoi tu t'arrêtes ?, fit le plus jeune.
- Tu m'as l'air bien impatient mon c½ur, répondit simplement Jin en retirant ses vêtements un à un.

Kame se retourna pour admirer ce spectacle. Son amant était tellement sensuel dans ses gestes. Ce dernier, une fois nu, s'avança vers son mannequin, le plaqua contre le miroir puis l'embrassa passionnément. A bout de souffle, il arrêta ce baiser à contre c½ur. Il laissa glisser ses lèvres sur le torse du plus jeune suçotant sa peau sucré, mordillant ses deux petits boutons de chair durcis par l'envie d'aller plus loin. La chaleur grimpa à une vitesse folle. Kazuya frissonnait sous chaque caresse. Cependant Jin ne pouvait plus attendre. Il retira le boxer de son amant et regarda autour de lui avant de voir le petit siège en dessous des patères. Il alla s'assoir sur ce siège et fit signe à son cadet de s'approcher. Kame comprit tout de suite où voulait en venir son ainé. Il s'approcha d'un pas félin vers lui et s'installa sur ses cuisses puis l'embrassa. Mais Jin le voulant tout de suite, le rapprocha au plus près de son abdomen avec force le soulevant légèrement afin de pouvoir le pénétrer. Ce qu'il fit doucement mais en une seule fois. La douleur fit grimacer Kazuya qui appuya ses mains contre le mur, le souffle court. Jin déposa un doux baiser sur l'épaule de son amant caressant son dos avec douceur. Il vit le visage de son cadet se détendre. Il descendit ses mains sur les hanches de son mannequin et le souleva légèrement puis le réinstalla. Un soupire s'échappa de la bouche du plus jeune. Jin comprit qu'il pouvait alors réitérer ces va et vient. Au départ lent, ils se firent beaucoup plus rapides au rythme des soupirs de chacun. Kazuya cria le nom de son amant lorsque ce dernier atteignit son point G. Il se sentit partir dans un monde d'ivresse total. Il s'accrocha aux patères situées au dessus de la tête de Jin. Ce dernier, rapprocha encore plus le corps de son amant le long de son torse. Il l'embrassa étouffant un autre cri alors qu'il entendit quelqu'un entrer dans sa boutique. Il n'arrêta pas pour autant ses va et vient qui étaient de plus en plus désorganisés. Il sentait qu'il allait perdre le contrôle. Kame lui faisait totalement perdre la tête. Ce dernier se libéra entre leurs deux ventres dans un cri étouffé par le baiser. Puis Jin se libéra à son tour dans l'intimité chaude de son amant. Lâchant les patères, le plus jeune enserra de ses bras la tête de son homme.

- Je t'aime, chuchota Jin à l'oreille de Kazuya.

Kame sentit son c½ur s'emballer. Il regarda son styliste puis l'embrassa. Le baiser dura quelques minutes avant que le plus vieux ne l'interrompt. Les deux amants se rhabillèrent. Alors que le mannequin voulut sortir, Jin le retint.

- Attend je vais sortir avant au cas où s'il y avait quelqu'un, murmura t-il.

Jin vola un dernier baiser à son petit ami puis sortit de la cabine d'essayage en détaillant la pièce mais ne vit personne. Pourtant, il aurait juré entendre quelqu'un entrer dans sa boutique quelques minutes avant.

- C'est bon, il n'y a personne, fit Jin à l'attention de son petit ami.
- On aurait pu nous surprendre quand même, répliqua Kazuya en sortant à son tour.
- Oui mais ce n'est pas le cas. Et puis c'était trop tentant, révéla Jin en embrassant son compagnon dans le cou.
- Arrête... Je veux pas qu'on nous voit.
- Qu'est ce qui se passe Kame ?
- Tu sais très bien ce qui se passe. Notre relation doit rester secrète.
- Combien de temps allons-nous encore nous cacher ?
- Le temps qu'il faudra. Si Tanaka-sama l'apprend, je me ferai virer de l'agence et toi tu perdras beaucoup de clients.
- Je m'en fous.
- Ne dis pas ça. Tu sais très bien que nos boulots sont plus important et...
- Plus important que nous ?, coupa Jin touché par ce que venait d'avouer Kazuya.
- J'ai pas dis ça.
- Mouai tu l'as sous-entendu.
- Fais pas le gamin Jin. T'as galéré pour arriver à ce niveau de notoriété.
- Tu t'inquiètes pour moi ? C'est mignon. Mais tu sais, tout le monde se doute que je suis gay et j'en fais pas un secret, rigola le plus vieux.
- Attend ça veut dire quoi ça ?
- Rien de tout, dévia Jin. Tu n'avais pas un rendez-vous au fait ?
- Ahhh merde si. J'y vais mais tu ne perds rien pour attendre, lança Kame avant de sortir de la boutique.

Un sourire se dessina sur les lèvres de Jin tellement il se sentait heureux. Mais il revint soudainement sérieux.

- Tu peux sortir de là.
- Comment tu savais que j'étais là ?, fit un homme qui sortit de la petite pièce arrière de la boutique.
- Je t'ai entendu entrer. Et tu n'es pas très discret avec cette clochette accrochée à ton portable. Dis-moi ce que tu fais ici.
- Je ne peux pas rendre visite à un ami ? Bon je ne suis pas arrivé au meilleur moment à ce que j'ai entendu, je l'accorde.
- Tu es resté donc ça ne devait pas vraiment te déranger. Et ne joue pas la carte de l'amitié. Il y a toujours une raison aux visites du grand Taguchi Junnosuke.
- Peut être bien..., fit le photographe sourire aux lèvres.

Que va être l'avenir de Jin et Kame ? Pourront-ils vivre leur amour pleinement et librement ? Et que vient chercher Junnosuke ? Vous le saurez dans les prochains chapitres ^^.

Tags : Fics - Fashion's tentations - Akame - JunDa - RyoDa - KamePi

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.145.64.172) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Garance02590

    13/12/2014

    Nouveau chapitre relu.
    La grand Taguchi Junnosuke, pas difficile à imaginer ça mdr.
    Je file lire le prochain

  • atsumeru-fic

    13/02/2013

    Junno si tu veux la joué discret évite les clochettes ;)

  • mangaka49260

    15/09/2012

    AH GOD *o* La scène dans la cabine elle m'a tuée comme tu l'avais prédit en fait, c'était fichtrement hot hot hot, si je peux pas trouver un mot encore plus appuyé dans le sens ...

    Par contre, il fait quoi là Junno à un moment pareil O_O?

  • x3bouboux3

    23/08/2012

    J'adore !!!! ze veux la suite T0T

    Pauvre Kame toute les misère qui vit , Heureusement que JinJin est là =D

    Je suis presser de voir évoluer le Akame mais aussi l'histoire entre le JunDa =D

  • sayakattun

    02/08/2012

    j'adore ! c'est super j'attent trop la suite ^^

  • Reiiii-Yumiiii-Fic

    28/05/2012

    J'adore ce chapitre ! Il est vraiment super et toujours aussi bien écrit. ^^

  • 0lympos

    13/04/2012

    Mmh... Mais qui est ce fameux Junno? Etrange toute cette histoire !
    Sinon, c'était osé le coup du jte prends dans la cabine. Faut pas avoir peur de se faire prendre XD
    Merde! Le vilain jeu de mots que je viens de faire là ôo

  • lily-tomohisa

    11/04/2012

    *Kame en cuir* *¬* aaaaaaaaaah la la mais qu'il doit être beau dedans !!!
    Encore un magnifique lemon =p comme toujours avec toi !
    J'ai bien aimé ce chapitre et je me demande bien pourquoi Junno est venu et pourquoi il s'est caché...
    Vivement la suite !!

  • Tatchanlover

    09/04/2012

    Mais c'est un super chapitre avec un lemon en prime je suis contente de ma soirée avec 3 lemon Akame de lu XD
    Vivement la suite ^^
    Chu ~~ <3
    Tat-chan <3

  • Change-UR-World

    09/04/2012

    Chapitre lu, je verrai la suite.

Report abuse