Fashion's tentations - Chapitre 33


Voici le chapitre 33 de Fashion's tentations. Après l'aventure que tous ont vécue, tout revient à la normale, enfin presque...

Cela faisait maintenant plusieurs jours que ça s'était passé. Matsumoto avait été mis en prison en attendant son jugement pour meurtre et tentative de meurtre. Uchi avait été voir la police pour tout leur raconter sur les sévisses infligés à Kame, pour le meurtre dissimulé de Tegoshi Yuya. Il avait alors été arrêté pour complicité. Kazuya quant à lui avait essayé de reprendre le cours de sa vie. Il allait voir son meilleur ami tous les jours à l'hôpital prenant au mieux soin de lui.

Kame se dirigeait vers la chambre d'hôpital de son ami. Il toqua légèrement puis fit coulisser la porte pour entrer. Il vit Yamashita posté devant la fenêtre et son meilleur ami en train de dormir. Il referma doucement la porte et alla poser le bouquet de fleur qu'il avait dans les mains sur la table de chevet.

- Kame ?, chuchota Yamapi. Est-ce que je peux te parler ?
- Hmm, répondit simplement l'intéressé.

Il se retourna et refit le chemin inverse suivi de Tomohisa. Les deux hommes sortirent dans le couloir tout en prenant soin de refermer la porte derrière eux.

- Merci d'être là pour Shige, commença Kazuya.
- C'est normal. Je...
- Je suis désolé, fit Kame coupant son interlocuteur. Je peux pas continuer comme ça. Je suis désolé pour ce que je vais te faire. C'est... c'est fini entre nous Pi.

Yamapi resta là quelques secondes sans faire le moindre geste. Rien en lui ne pouvait trahir quoi que ce soit. Kazuya essaya de distinguer une réaction mais rien.

- C'est pour Akanishi ?, demanda Yamashita d'une voix monocorde.

Kame se figea quelques secondes puis...

- Oui. Je suis désolé.
- Ne t'excuse pas. Je m'en doutais à vrai dire.
- Comment ça ?
- Ça fait un moment que j'ai des soupçons. Je ne sais pas vraiment ce qui s'est passé entre vous mais je crois même que tu t'es servi de moi pour l'éloigner, n'est-ce pas ?
- Je suis vraiment désolé Pi, répondit Kazuya en baissant la tête honteux de ce qu'il avait fait.
- Je peux comprendre pourquoi maintenant que j'ai vu ce qui s'est passé. A vrai dire je n'ai pas été complètement sincère avec toi non plus. Je connais Shige et bien plus que ce que tu pourrais penser. Nous avons eu une relation ensemble il y a longtemps. J'avais essayé de l'oublier mais le revoir m'a fait quelque chose et ça a empiré quand il s'est fait poignardé. J'ai vraiment cru que j'allais le perdre.
- Tu l'aimes toujours ?
- Oui.
- Tu sais que cela ne va pas être simple de le récupérer.
- Oui je sais.
- Yamapi, je peux te poser une question ?
- Bien sûr.
- Tu étais à l'agence de Kyôto avant n'est-ce pas ?
- Oui.
- Donc tu connaissais Matsumoto.
- Bien sûr vu que c'était tout comme toi mon directeur d'agence à l'époque. J'imagine que tu essayes de tout remettre dans le bon sens ?
- A vrai dire oui.
- Je pense que Shige t'as un peu expliqué. Quand il était au lycée, il est entré à l'agence de Matsumoto. Cela faisait que quelques semaines que j'étais moi-même dans cette agence. Je l'ai donc rencontré là bas. Nous avons fait plusieurs shootings ensemble. Nous avons appris à nous connaître puis nous sommes tombés amoureux. Nous sommes sortis quelques temps ensemble. Ma carrière de mannequin décollait. Tout allait pour le mieux. Mais mes parents ont divorcé et j'avais envie de me concentrer sur ma carrière à ce moment là. Je rêvais de partir pour la capital et c'est ce que j'ai fais. Shige ne me l'a jamais pardonné. Il s'est concentré sur ses études et sur sa carrière à ce qu'on m'a dit. Il est devenu l'un des favoris de Matsumoto. Jun a toujours été un peu fêlé mais je crois qu'il a atteint le point de non retour en agressant Shige.
- C'est de ma faute s'il est venu à Tôkyô. C'est de ma faute s'il a blessé Shige.
- Ne t'en veux pas. Tu n'y es pour rien. Matsumoto aurait pu venir négocier calmement avec Tanaka. Au lieu de ça, il a choisit la violence. Dis toi, qu'au moins il ne fera plus de mal à personne.
- Merci Pi. Merci pour tout, répondit Kame avant d'enlacer Yamashita.
- Profites de la vie. Plus rien ne t'en empêche. Dis toi que la vie est éphémère, fit le plus vieux. Je crois que cette aventure nous l'a prouvé.
- Oui je crois aussi. Nous restons amis malgré tout ?
- Bien sûr.

Kazuya sourit. Yamashita Tomohisa était vraiment quelqu'un de bien. Il s'en voulait de s'être servi de lui pour éloigner Jin. Il n'avait pas mérité ça. Mais maintenant il savait que Yamapi était encore amoureux de son meilleur ami et il espérait que ça allait refonctionner entre eux. Les deux amis se relâchèrent et retournèrent dans la chambre du convalescent.

- Ah tu es réveillé, fit Kazuya à l'attention de son meilleur ami en le voyant éveillé. Comment ça va ?, demanda t-il en refermant la porte.
- Comme quelqu'un qui a failli se faire éviscérer mais à part ça, ça va.
- Tu veux quelque chose ?
- Je veux bien un verre d'eau s'il te plaît.
- Tout de suite.

Kame s'affairait autour du lit de son ami. Shige regarda Yamapi qui se trouvait au bout de celui-ci. Il ne savait pas vraiment quoi lui dire. Il prit le verre que Kazuya lui tendait et but une gorgée.

- Je suis content de voir que tu vas bien, se décida à dire Yamashita.

Sous l'effet de surprise, Shige faillit tout recracher dans son verre et manqua de s'étouffer.

- Ça va Shige ?, s'inquiéta Kame.
- Ouai j'ai juste failli m'étrangler. La prochaine fois attend que je finisse de boire avant de me dire un truc comme ça.
- Ouai j'aurai du m'abstenir.
- Je vois que tu as gardé ton caractère de merde, fit Kato. Comment fais-tu Kazuya ?
- Comment ça ?
- Allez à d'autres. Je sais très bien que vous sortez ensemble. J'ai mes sources.
- On est plus ensemble, lança Yamapi.

Shige qui buvait de nouveau recracha une nouvelle fois le liquide.

- Tu veux vraiment me tuer abruti, fit-il furibond.
- Je pensais que ça t'intéresserais de le savoir, lança Tomohisa.
- Pourquoi ça devrait m'intéresser ? Et puis tu largues tranquillement mon meilleur ami. Je devrais en être heureux ?
- Euh en fait, commença Kazuya. C'est un commun accord.
- Un commun accord ?
- Tu veux la définition peut être ?, demanda Yamapi.
- Tu veux mon point dans la gueule peut-être ? Je sais ce que ça veut dire. Bon maintenant vous m'expliquez ?
- Il n'y a pas grand chose à expliquer, fit Kame. On a juste convenu que c'était fini entre nous. Enfin bref. Yamapi est libre comme l'air, annonça Kazuya avec un sourire.
- Kame, tempêta le plus vieux.
- Bah quoi c'est vrai non ?
- Oui mais bon.

La porte s'ouvrit sur un des médecins qui vint faire un contrôle.

- Je suis désolé mais je dois ausculter Kato-san. Si vous voulez bien...
- Oui bien sûr, fit Kazuya. On te laisse Shige. On repassera demain et surtout pas de bêtise.
- Je vois pas comment. Je suis un point cloué au lit, lança le plus jeune à son meilleur ami alors que ce dernier sortait de la chambre.
- Vous avez de la chance. Vos amis viennent vous voir tous les jours, fit le médecin en s'approchant de son patient.
- Oui j'ai énormément de chance, répondit l'intéressé avec un sourire.

Les deux top models sortirent ensemble de l'hôpital.

- Je t'invite à manger ?, demanda Yamapi.
- Pourquoi pas ? Mais tu ne m'en veux vraiment pas pour nous ?
- Mais non. Et puis comme je te l'ai dis, j'étais aussi fautif que toi. On est quitte. Maintenant soyons amis.
- Oui. Bon bah du coup je veux manger des ramen.
- Des ramen ?, fit Yamapi surprit.
- Pourquoi t'aimes pas ça ?
- Si si mais comment dire, c'est... euh... basique.
- Ouai mais c'est super bon. Je connais un petit resto sympa.
- Bon bah va pour les ramen alors.

Ils partirent ensemble à pied. Kazuya se sentait vraiment bien. Il se sentait libre. Il n'avait plus peur de quoi que ce soit et cela faisait un bien fou. Il allait peut être pouvoir enfin vivre la vie qu'il voulait. Arrivé au restaurant de quartier que connaissait le plus jeune, ils entrèrent saluant le propriétaire qui était derrière le comptoir. Kame releva la tête et vit Jin assit de l'autre côté de ce comptoir. Son c½ur se serra. Pourquoi était-il là à ce moment précis ?

- Yo Akanishi !, lança Yamapi.
- Pi, souffla Kamenashi désespéré mais son ami ne s'arrêta pas et alla rejoindre le styliste.
- Tu es venu manger des ramen toi aussi ?
- Ouai, répondit froidement Jin.
- Kame m'a dit qu'ils étaient bon ici.

Jin regarda Kazuya qui s'était placé en retrait derrière Yamashita. Il le regarda quelques secondes puis redirigea son regard vers son interlocuteur.

- Je dois y aller, fit-il simplement avant de payer son bol de ramen et partit sans rien ajouter.
- Bizarre, lança Yamapi avant de s'installer à une table.

Kazuya regarda Jin sortir puis alla s'installer avec son ami. Akanishi prit le chemin pour rentrer chez lui. Pourquoi Kame avait-il ramener Yamashita dans leur restaurant de quartier ? Dans ce restaurant dans lequel ils avaient l'habitude d'aller quand ils étaient encore ensemble ? Pourquoi ? Pourquoi se posait-il la question ? Après tout Yamashita était son petit ami. Quoi de plus ordinaire d'emmener son petit ami dans un restaurant qu'il appréciait ? Lui même l'avait fait. Mais pourquoi avait-il fallu qu'il l'emmène dans celui là précisément et pourquoi avait-il fallu qu'ils se croisent ? Jin en pouvait plus de tout ça. Il avait tout d'abord eu peur pour la vie de celui qu'il aimait. Il s'était aussi jeté entre le couteau et Kamenashi mais Shigeaki avait été plus rapide. Jin aurait donné sa vie pour lui, pour le protéger. Il l'aimait. Il savait qu'il devait être heureux pour Kame si lui l'était mais alors pourquoi n'y arrivait-il pas ?

La suite dans 10 commentaires ^^

Tags : Fics - Fashion's tentations - Akame - JunDa - RyoDa - KamePi

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.134.32) if someone makes a complaint.

Comments :

  • lily-tomohisa

    06/01/2015

    Je ne comprends pas Kazuya >< il vient de rompre avec Pi (enfin fini le Pikame !!! Yihaaaaa !) parce qu'il aime Jin et quand il le croise, au lieu de lui dire qui'l l'aime et qu'il ne sort plus avec Pi, Il. Se. Planque. ><'

  • Garance02590

    28/12/2014

    Et ça, ça compte comme 10ème commentaire ?
    Espoir....

  • Garance02590

    28/12/2014

    Ce sera donc le 9ème commentaire ! Plus que 1.
    On a l'impression de sentit tout léger lorsque on lit ce chapitre.
    Peut(être parce que la menace qui pesait sur Kame est définitivement écartée ?
    Bye bye le cinglé de Jun.
    Je vois que Pi et Kame redeviennent de simples amis.
    Je vois bien Pi essayer de regagner l'amour de Shige mais cela sera t-il possible ?
    Et Jin qui ignore qu'ils ne sortent plus ensemble. Faudrait que quelqu'un le lui dise non ?
    Ils peuvent s'aimer maintenant / Allez du nerf

  • les-fics-de-haruhikyouya

    26/12/2014

    Oh moins on est débarrassé du taré.
    Sur le coup j'ai pensé que c'était Uchi qui avait pris le coup. Je pense que ça aurait eu un sacré impact sur Jun. Mais bon taré comme il l'est...
    Enfin les choses avancent maintenant que Pi et Kazu ont "rompu", il est temps que Kazuya et Jin aient une conversation.
    Bon et Junno... Il va se bouger le derrière. ^^

  • Miki-chan06

    26/12/2014

    Mais Jin pourquoi tu réagis comme ça !! Bon en même temps maintenant que tu es celib kame tu aurais pu lui sauter dessus roohh :p hate de lire la suite j'espère vraiment qu'ils vont passer à la vitesse supérieure!

  • hinata64

    26/12/2014

    Pauvre shige il a failli y passer encore une fois lol :-) j ai adoré vivement la suite stp :-( !!! Et joyeux Noël :-)

  • hinata64

    26/12/2014

    Pauvre shige il a failli y passer encore une fois lol :-) j ai adoré vivement la suite stp :-( !!!

  • Tininy

    25/12/2014

    j ai adorer. Maus kazuya va falloir qu il parle avec Jin et qu ils mettent tout a plat tous les deux . Merci pour ce chapitre hate de lire la suite.

  • nyuuzukiseki

    24/12/2014

    Raaaaah quelle bande d'empotés ces mecs!!! mdr
    Mais laissez Shige boire son eau tranquille un peu quand même mdrr il est convalescent quoi!!
    Allez, un couinement de noel "je veux la suiiiiiiiiiiiiiiiteuh saoriiii >o<"
    Passe un bon réveillon~♥

  • juliadu

    24/12/2014

    Kame et pi c'est fini. Mais maintenant faut le dire a jin pour qu'il arrêté de se pose plein de question et que enfin ils puissent se remettre ensemble car ils s'aiment.

Report abuse