Fashion's tentations - Chapitre 34


Voici le nouveau chapitre de Fashion's tentations. Ce chapitre n'a pas du tout prit la tournure qu'il devait prendre créant un nouveau rebondissement dans cette histoire déjà bien mouvementée.

Kazuya entra chez lui suivit de son ami. A peine il eut le temps de refermer la porte qu'il se retrouva plaqué contre celle-ci. Des lèvres se posèrent alors sur les siennes. Elles étaient tellement douces que Kame les accueillit sans réticence. Il passa ses bras autour du cou de son amant et caressa ses cheveux alors qu'il approfondissait ce baiser qui devenait de plus en plus intense. Plus son partenaire se collait contre lui plus il sentit la chaleur monter en lui. Son amant lui retira tout d'abord sa veste puis passa ses mains sous son tee-shirt pour le faire remonter petit à petit caressant sa peau. Ce simple contact fit frissonner Kazuya de désir. Il en voulait plus. Il commençait à ne plus pouvoir contrôler son corps. Il cherchait lui même le contact, se collant toujours plus au corps de l'autre. Le plus vieux fit passer le tee-shirt au dessus de la tête de son cadet de manière à lui retirer complètement et le laissa tomber au sol. Il le ré-embrassa fiévreusement mais abandonna bien vite les lèvres de son amant pour parcourir la peau sucrée de son cou. Kame ne put retenir un soupir. Il en voulait tellement plus.

- Pi, ne t'arrête pas, murmura t-il.

Le plus vieux sourit tout en passant ses mains sous les fesses du cadet pour le soulever et le porter jusqu'au canapé. Il y déposa doucement Kazuya tout en l'embrassant. Il défit tout d'abord la ceinture puis le bouton du pantalon du plus jeune pour finir par la fermeture éclair. Il le désirait tellement. Il lui retira donc ses chaussures puis son pantalon pour enfin le déshabiller complètement. Il le regarda quelques minutes alors qu'il était complètement nu. Il était tellement désirable. Yamapi se releva quelques minutes et se dévêtit à son tour. Une fois chose faite, il se pencha de nouveau au-dessus de son amant et l'embrassa. Kame aimait sentir ses lèvres contre les siennes. Il aimait sentir cette sensation d'être aimé. Il eut cependant un hoquet de surprise quand il sentit un doigt s'introduire en lui.

- Je ne veux pas te faire souffrir Kazuya. Je ne veux plus que tu souffres, souffla Yamashita entre deux baisers.

Une larme vint rouler le long de la joue du plus jeune. Il se sentait en sécurité dans ses bras. Jamais il n'aurait imaginé ressentir ça un jour. Il sursauta de nouveau quand un deuxième doigt entra en lui.

- N'ait pas peur, je ne te ferai pas de mal, fit Tomohisa alors qu'il commença des mouvements de ciseaux en Kazuya.

Ce dernier commençait à perdre pied petit à petit. Comment pouvait-il résister à ces attentions et à ces mots ? Qui pourrait résister à Yamashita Tomohisa ? Il allait se donner corps et âme. Il le désirait. Il le voulait au plus profond de son être. Il s'empara des lèvres du plus vieux et le rapprocha contre lui. Il voulait qu'il lui fasse l'amour. Il voulait le sentir en lui. Jamais il n'aurait rêvé d'un autre que lui. Comment avait-il pu vivre sans lui ? Une fois que Yamashita jugea que son amant était prêt, il l'incita à se lever, le retourna de façon à sentir son dos contre son torse et le fit se pencher pour qu'il prenne appuie sur le dossier du canapé puis enfin le pénétra d'une seule poussée le faisant crier de bien être. Il ressortit de cette antre chaude puis se renfonça que de plus belle faisant crier toujours plus son amant. Kazuya agrippa le velours du sofa et rejeta la tête en arrière essayant de reprendre sa respiration sous les coups de butoir de son amant. Il perdait complètement pied. Tomohisa le tenait fermement par les hanches ce qui lui donna encore plus de force. Il lui infligeait de grand coups de reins. Ils étaient puissants et appuyés faisant crier son cadet. Kame sentait le plaisir l'envahir de toute part criant toujours plus. Il sentit les lèvres de Yamashita se poser sur son épaule. Il tourna la tête sur la droite et sourit. Il fixait droit devant lui et lança un « Jin ».

Akanishi sursauta. Il se releva, les draps glissant contre son torse nu. Il était en sueur et à bout de souffle. Ce rêve était tellement réel. Il pouvait ressentir ce que celui qu'il aimait ressentait tout se donnant à un autre. Un simple rêve ? Un cauchemars plutôt. Jin quitta son lit et traversa son appartement dans le noir avant d'allumer la lumière du salon. Qu'est-ce qui lui avait pris de rêver de lui avec son petit ami ? Était-ce parce qu'il les avait vu ensemble quelques heures plus tôt ? Il attrapa son portable et vit deux heures du matin affiché sur son écran. Il soupira. Mais il eut soudainement un sursaut en ayant un flash voyant Kazuya se faire prendre par Yamashita. La rage l'envahit. Non il ne pouvait pas lui faire ça. Il ne pouvait pas coucher avec lui. Il se dirigea dans sa chambre et attrapa un jogging et un tee shirt et les enfila. Il repartit dans le salon, attrapa ses chaussures et les enfila faisant ses lacets à la va vite. Il déverrouilla sa porte puis sortit avant de la refermer à clé. Il appela l'ascenseur, monta dedans puis en sortit quelques secondes plus tard. Il sortit du bâtiment et courra pendant plusieurs minutes. Il sentait le froid de l'hiver lui cingler les bras. Il était sortit comme ça sans réfléchir. Il ne pouvait plus réfléchir. Il ne voulait plus réfléchir. La seule idée que celui qu'il aimait se donnait à un autre le rendait fou de rage. Il ne voulait pas qu'il soit à un autre. Il le voulait que pour lui. Il voulait qu'il lui appartienne. Il ne pouvait plus faire comme si tout allait bien. Kazuya lui avait dis qu'il n'avait fait que jouer avec lui et ne l'aimait pas mais tout ce qui s'était passé entre eux alors ? Il n'avait pu être faux pendant tout ce temps. Il ne pouvait dire que ses cris de plaisir étaient faux. Que ces moments passés dans ses bras étaient faux. Il ne voulait pas y croire. Il monta les escaliers qui menaient au bâtiment du plus jeune quatre par quatre. Il ne ralentit pas sa course une fois entré dans le hall et prit directement les escaliers. Prendre l'ascenseur aurait été peut être plus rapide, mais sa rage était telle qu'il ne contrôlait plus rien. Il avait l'impression que ces escaliers n'en finissaient pas. Chaque marche le rapprochait un peu plus de celui qu'il aimait et pourtant il avait la sensation d'être si loin de lui. Il enjamba les dernières marches avant d'arriver devant la porte de son ex-petit ami. Il ne prit même pas le temps de reprendre sa respiration qu'il frappa de toutes ses forces contre la parois en bois. Il attendit mais pas de réponses. Il frappa de nouveaux encore plus fort que la première fois.

Kamenashi sursauta en entendant frapper à sa porte. Son c½ur battait à tout allure. Il regarda son réveil et vit deux heures trente s'afficher. Il se demanda qui pouvait venir à cette heure ci et surtout frapper aussi fort. Il se décida enfin à se lever. Il sortit de sa chambre et arriva à sa porte encore endormi. Il ouvrit et se retrouva face à un Jin complètement essoufflé. Il était juste vêtu d'un jogging et d'un simple tee-shirt. Qu'est-ce qu'il lui prenait de sortir ainsi ? Et que faisait-il ici ?

- Qu'est-ce que... ?

Jin ne laissa pas le plus jeune terminer qu'il le poussa pour entrer et ferma la porte.

- Mais t'es fou ? Qu'est-ce qui te prend ?
- Il est là ?
- Qui ça ?
- Yamashita. A moins que tu t'en tapes un autre ?

Kazuya, qui n'était pas très bien réveillé et en tant normal fallait pas le chauffer au réveil, sentit la moutarde lui monter au nez. Qu'est-ce qui lui prenait à venir à cette heure taper comme un fou à sa porte au point de réveiller ses voisins ? Qu'est-ce qui lui prenait à le faire entrer de force chez lui et lui poser toutes ses questions ?

- Non il n'est pas là. Je peux retourner me coucher maintenant ? Je ne te montre pas la sortie, fit-il avant de vouloir retourner dans sa chambre.

Jin, dont la rage était toujours présente, le rattrapa par le poignet et le fit se retourner vers lui.

- Mais t'es complètement taré ?, hurla Kame.
- T'as couché avec lui ?
- Hein...
- Est-ce que t'as couché avec Yamashita ?
- Ça ne te regarde pas. C'est ma vie privée. Ce ne sont pas tes affaires.
- C'est ce qu'on va voir, finit par dire le plus vieux rapprochant Kazuya d'un coup sec contre lui passant son bras de libre autour de sa taille pour le retenir.

Il avança faisant reculer le plus jeune puis quelques secondes plus tard Kamenashi se retrouva allongé sur le sol de son salon sous lui.

- Jin qu'est-ce que tu fais, interrogea Kazuya choqué par ce qui était en train de se passer.
- Je vais te prouver que tu m'appartiens, répondit le plus vieux passant sa main sur l'entre jambe de son ex-petit ami.

A ce contact, le sang de Kame se glaça. Il avait déjà entendu ces paroles. Il s'était déjà retrouvé dans cette situation. Mais pourquoi lui faisait-il ça ? Pourquoi cela se reproduisait-il ?

Jin prit les mains de son amant et lui joignit au dessus de la tête qu'il maintenait avec une de ses propres mains alors qu'il déposait des baisers sur sa peau velouté.

- Jin, commença à sangloter le plus jeune.

L'aîné ne porta pas plus d'attention à cette plainte et poursuivit ses baisers sur le torse de sa victime. Il le désirait tellement. Cela le rendait fou de penser qu'il pouvait coucher avec un autre que lui mais il se figea en entendant une nouvelle plainte de son top model.

- Je t'en supplie, ne me fait pas mal, implora Kazuya tournant la tête sur le côté alors que les larmes le submergeaient.

Jin se stoppa net. Son corps se pétrifia. Que faisait-il ? Celui qu'il aimait s'était résigné, s'offrant à lui sans aucune résistance attendant que cela se passe. Akanishi eut un sursaut se relevant d'un seul coup.

- Je suis désolé Kazuya, fit-il avant de sortir de l'appartement.

Le top model se recroquevilla sur lui-même pleurant sans pouvoir s'arrêter. Celui qu'il aimait était prêt à le violer. Son corps tremblait de toute part. Pourquoi faillait-il que ça recommence ? Jin deviendrait-il à son tour comme Jun ?

La suite dans 10 commentaires ^^

Tags : Fics - Fashion's tentations - Akame - JunDa - RyoDa - KamePi

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.134.32) if someone makes a complaint.

Comments :

  • jo-kun

    12/01/2015

    J'avais beaucoup de chapitre a ratraper et je suis contente de les avoir lus.
    Mais concernant celui-ci... My money! C'est horrible, Jin est devenu fou et Kame est terrorisé. J'ai hate de voir comment cela va se regler.
    Ta dévouée Kohai (avec une fusée de retard).

  • Garance02590

    11/01/2015

    J'ai pas bien compris le début jusqu'à ce que Jin se réveille. Ouf, on l'a échappé belle mais ensuite, ça part en cacahuète !!
    Jin fait n'importe quoi et agit comme un dément.
    Il court pour se dépenser et fonce chez Kame mais là !
    Non mais Jin est complètement fou de se comporter en sauvage ?
    Après ce que Kame a vécu, il était à deux doigts de lui faire la même chose.
    Si Kame nui lui pardonne pas dans l'immédiat, il aura raison et Jin n'aura qu"à s'en prendre à lui-même. Ce serait bien fait pour lui !

  • lily-tomohisa

    06/01/2015

    BAKANISHI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Il n'y a pas d'autre mot ! Raaaah >< au lieu de l'embrasser ou de simplement le serrer dans ses bras sans rien dire, il l'agresse ! Espèce d'idiot !

  • Visiteur

    05/01/2015

    et ben, j'aurais jamais imaginé une suite comme ça !
    Pauvre Jin, je le comprends en un sens et pauvre Kazuya
    aie aie, la suite va être compliquée et alors vivement la suite

  • Miki-chan06

    30/12/2014

    Bon bakanishi c'est pas comme ça que tu vas arranger la situation !! Tsss j'espère que kazuya ne va pas trop lui en vouloir. J'ai hâte de lire la suite! :) :)
    Chuuu ~ ~

  • les-fics-de-haruhikyouya

    29/12/2014

    Un début un peu flippant.
    Je comprenais plus rien.
    Je ne pense pas que Kazuya est réfléchi de la même manière que Jin pour le restaurant.
    Je plains quand même Jin. Kazuya en a bavé par le passé, c'est vrai, mais il a choisi de quitter Jin et cela de la pire manière, il l'a vraiment poussé à bout. N'empêche que Jin a été un peu loin. Mais de là à le comparer à Jun c'est vache.

  • hinata64

    29/12/2014

    Mais non la suitttttte stp :-(! !!!!!!!!! Jin ne peux pas devenir comme jun c est impossible !!!! J ai adoré merci encore

  • nyuuzukiseki

    29/12/2014

    Ah mais la suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiteuh!!! >o< (vala j'ai couiné)
    Bon j'avoue, j'ai eu une petite pensée méchante sur jinou: il est très tard, il fait un rêve sur kame dans lequel il le voit à poil, ok avec un autre, mais il peut avoir une mémoire sélective des fois, hein *sors* il se réveille en sursaut et... il pense à mettre ses chaussettes ET attacher les lacets de ses pompes!!!! *sors* Après, je fus rassurée quand tu eus marqué "il avait pas réfléchi" *je sooooooooooooooors~*

    mais la suiiiiiiiiiiiiiite quand même~

  • akame4ever

    29/12/2014

    comme j'ai flippé au début!!!! j'ai cru qu'il était retourné avec Pi!!!
    oyoyo cette histoire a retourné le cerveau à Jin le pauvre

  • juliadu

    29/12/2014

    Au début j'ai cru que kame et pi avait remis ça mais non c'était un cauchemar.
    Jin pourquoi???? Ça va pas d'avoir fait ça a kame maintenant question se remettre ensemble ça va être dur'

Report abuse