Fashion's tentations - Chapitre 35

Jin

Rien ne va plus pour Jin. Que va t-il faire ?

Kazuya se réveilla pour la énième fois en sursaut. Depuis ce qui c'était passé avec Jin, les cauchemars n'avaient cessé. Il était habitué à ce que son passé vienne hanter ses nuits mais là c'était différent. Seul Jin était présent dans ces rêves non désirés. Il rêvait sans cesse de cet instant qu'il n'aurait jamais voulu vivre. Mais là où Jin s'était arrêté, son subconscient avait comblé le vide qui le séparait de cette nouvelle peur naissante. Kame se leva soupirant voyant qu'il était encore bien trop tôt pour aller travailler. Il enfila donc une tenue de sport, mit un bonnet et partit courir. Courir lui permettait de tout oublier pendant un petit laps de temps. Cela faisait quelque jour qu'il avait vu débarquer celui qu'il aimait dans son appartement avec une rage sans précédent. Puis il était parti avec un simple « Je suis désolé Kazuya ». Est-il vraiment désolé ? Le pensait-il vraiment ? Il aurait dû le croire. Cela ne ressemblait pas à Jin de réagir ainsi mais Jun non plus ne réagissait pas comme cela au début jusqu'au jour où il le violenta pour la première fois et y prit goût. Allait-il redevenir tel un chiot effrayé ? Il se souvenait de comment il était devenu dans le passé. Le seul fait que quelqu'un le touche faisait qu'il se refermait sur lui-même. Non il ne voulait plus jamais revivre cela un jour. Il continua quelques foulées puis revint chez lui, prit une douche puis partit vers l'agence. Il avait décidé d'y aller à pied. Tokyo se réveillait à peine et peu de personnes le reconnaîtraient. Il oubliait trop souvent que sa notoriété se développait de plus en plus et qu'il ne pouvait plus se déplacer à la vue de tous comme il le souhaitait. Mais en ce matin d'hiver, à une heure aussi matinale, personne ne viendrait l'importuné. Il en profita donc pour toutes les fois où il ne pouvait sortir librement. Mais sa balade fut de courte durée puisqu'il arriva tranquillement à l'agence. Il fut interpellé par Nakamaru qui était déjà dans le hall.

- Tanaka-san voudrait te voir, annonça le manager au top model.

Ce dernier ne posa pas de questions et monta directement au bureau du directeur d'agence. Il toqua une fois puis entra quand il entendit l'autorisation d'entrer.

- Vous vouliez me voir ?
- Oui assis toi.

Le jeune mannequin s'exécuta et s'installa dans l'un des fauteuils face à son directeur ayant pour seule séparation, le bureau imposant du gérant de l'agence.

- Comment vas-tu ?, demanda le plus vieux.
- Bien merci.
- Je suis désolé.
- Pourquoi ?
- Je ne pensais pas que Jun irait jusque là.
- Il va être emprisonné pour ce qu'il a fait et Shige a survécu donc tout va bien.
- Je ne parlais pas seulement de cela. Comme tu l'as appris il y a quelques jours, je suis le petit frère de Jun. Enfin que par le sang puisqu'il ne m'a jamais considéré comme tel. Nous avons le même père. Jun vivait avec son père et sa mère mais rien n'allait plus entre ses parents. Puis son père a rencontré ma mère et en est tombé amoureux. Ma mère est tombée enceinte mais ne voulait pas que notre père quitte sa famille. Elle ne voulait pas qu'un père soit arraché à un garçon de deux ans. Mais ma mère est morte en me mettant au monde. Notre père, n'ayant plus que moi comme souvenir de son amour pour ma mère, a décidé de quitter la mère de Jun et d'abandonner ce dernier par la même occasion pour m'élever seul. Il m'a toujours dis qu'il ne regrettait pas ce qu'il avait fait. Mais Jun me l'a toujours reproché et une haine est née en lui.
- Pardon mais pourquoi me raconter ces souvenirs aussi personnels ?
- Parce que je pense que je suis à l'origine de ce monstre qu'est devenu mon frère. Je suis désolé Kazuya pour tout ce qu'il t'a fait subir. Je savais qu'il haïssait tout le monde mais je ne pensais pas qu'il serait devenu à ce point fou.
- Ne vous excusez pas. Je ne peux pas dire que j'ai été heureux pendant ces années, ça serait mentir, mais j'ai survécu. Aujourd'hui, je suis en sécurité et je peux démarrer une nouvelle vie et c'est grâce à vous. Vous êtes venu me chercher et vous m'avez sauvé. Maintenant je veux juste oublier.
- Je vois.
- Pardon mais que va devenir l'agence de Kyôto ? Shige, une fois rétabli, va sûrement vouloir repartir travailler.
- Pour le moment, elle est sous ma direction temporaire. Je n'ai pas plus d'informations. Je pense que Shigeaki a plus d'informations à ce sujet.
- Très bien. Je vous remercie pour tout ce que vous faites.
- Ce n'est rien. Je vais te laisser à tes occupations maintenant.
- Oui merci encore.

Kazuya se leva et s'inclina avant de partir. Il sortit du bureau de Tanaka. Une page de sa vie se tournait enfin. Mais pourquoi Shige savait-il des choses que ne savait son directeur au sujet de l'agence de Kyôto ? Il ne put y penser plus longuement puisqu'il fut interpellé par Ueda qui vint à sa rencontre.

- Tu es arrivé bien tôt aujourd'hui, lui demanda son ami alors qu'il marchait ensemble dans le couloir.
- Oui, je me suis réveillé tôt et je suis venu. J'avais rien d'autres à faire aussi tôt de toute manière.
- Tu as été voir Tanaka.
- Oui il m'a demandé pour savoir comment ça allait.
- Et comment ça va ?
- Bien, répondit le plus jeune sans grande conviction.
- Ça se voit, c'est fou.
- Si si je vais bien. Matsumoto va aller en prison. Je suis libre de faire ma vie maintenant...

Kazuya s'arrêta d'un seul coup repensant à ce qui s'était passé avec Jin.

- Bon tu vas me dire ce qui va pas ?
- Mais rien.
- Ouai à d'autres. Tu fais la paire avec Jin, ajouta le plus vieux en entrant dans sa loge suivit par son ami.
- Jin ? Pourquoi ? Il t'as dis quelque chose ?, répondit le cadet paniqué.
- Bon ok là y a un truc qui s'est passé et entre vous deux apparemment. Je comprends mieux Jin maintenant.
- Ce n'est rien.
- C'est rien ? Mon meilleur ami ne répond plus à mes appels ou mes sms. Quand je vais le voir chez lui, il ne m'ouvre pas et quand je vais à sa boutique, il me dit qu'il a du boulot. Et en plus il a une tête à faire peur. En fait vous avez la même tête à faire peur. Bon maintenant tu me racontes.
- Il s'est juste pointé chez moi en pleine nuit et à juste voulu me violer. T'es content ?, commença à s'énerver Kazuya qui n'arrivait plus à contenir la colère qu'il ressentait vers celui qu'il aimait.
- Ah vous vous reparlez, c'est cool... Attends il a fait quoi ? Je vais le tuer.
- Non mais laisses c'est bon. C'est oublié.
- Ouai c'est pas ce que me dis ta tête. Mais purée qu'est-ce qui lui ait passé par la tête pour faire ça. En tout cas je suis sûr qu'il s'en veut. Je le connais et son comportement le prouve. Il ne veut parler à personne, il reste seul pour pouvoir réfléchir et à mon avis il y passe toutes ses nuits aussi. Je sais qu'il t'a fait mal en faisant ça, que tu as dû repenser à ton passé mais Jin n'est pas comme ça. Tu viens de dire qu'il a voulu te violer. C'est qu'il s'est arrêté avant. Il ne pourrait jamais te faire du mal. Il t'aime trop. Et puis les viols c'est pas son truc. Jin n'est pas violent. Il a des défauts mais il ne ferait du mal à personne sauf si ce n'est pour protéger quelqu'un qu'il aime.
- Je sais pas, soupira Kamenashi. Je suis désolé, je dois te laisser. Je ne dois pas arriver en retard au shooting.
- Réfléchie à ce que je t'ai dis, lança Ueda avant que la porte de sa loge ne se referme.

Kazuya descendait les étages de l'agence tout en pensant à tout ça. Il était fatigué. Il voulait que sa vie soit simple maintenant. Il soupira et sortit de l'agence pour rejoindre le van qui l'attendait pour le conduire sur les lieux du shooting qui allait l'occuper une bonne partie de la journée.

Pendant ce temps, Ueda demanda à Nakamaru si Jin Akanishi était sur les lieux du shooting et ce dernier l'informa qu'il n'y serait pas car il lui avait envoyé un de ses assistants pour récupérer les tenus à sa demande. C'est ce que pensait le top model. Jin ne voudra pas voir Kazuya. Il avait sûrement trop honte de lui. Il devait en avoir le c½ur net. Il annonça à son manager qu'il devait aller à la boutique du styliste prétextant une mise au point pour une tenue future. Maru acquiesça mais lui rappela d'être à l'heure à l'interview qu'il devait tenir. Ueda sourit et lui rappela qu'il n'était jamais en retard. Puis il partit de l'agence. Il monta dans sa voiture et prit la direction de la boutique de son meilleur ami. Cette fois-ci il n'allait pas lui faire de cadeaux. Il arriva quelques minutes plus tard à destination. Il se gara devant la vitrine, sortit de sa voiture et entra directement dans la boutique.

- T'es vraiment un abruti fini.

Jin sursauta et se retourna pour voir son meilleur ami dans un tel état d'énervement qu'il comprit que Ueda savait parfaitement ce qu'il avait fait.

- J'ai du boulot, fit-il se retournant vers les vêtements qu'il était en train d'installer sur un cintre.
- Non non tu me la joues pas comme ça cette fois-ci. Qu'est-ce qui t'a pris ? T'es complètement malade. Oh et regarde moi quand je te cause.
- Tu veux que je te dise quoi ?, soupira Jin en faisant face à son ami. Et de toute manière ça te regarde pas.
- Tu dois vraiment avoir honte pour me dire ça. Depuis quand tes histoires de c½ur ne me regardent pas ? Qui vient tout me raconter de A à Z depuis qu'on a l'âge pour courir après tout ce qui bouge ? Tu es même venu me raconter tes histoires de cul dans ta période de « je fais la fête, picole comme un trou et nique tout ce qui bouge mais je le vis bien ». Donc ne viens pas me la faire à l'envers.
- Merci de me rappeler cette période de ma vie.
- Tu veux y retourner apparemment. T'as pas eu assez de mal comme ça pour te sortir de cette merde ? Non faut que tu niques tout avec le mec que tu aimes. Mais normal quoi, c'est juste Bakanishi pleine puissance.
- Mais putain tu vas me lâcher à la fin. Tu commences à me prendre la tête méchant là. De quoi je me mêle. C'est pas parce que tu es mon ami d'enfance que tu dois te permettre de débarquer comme ça dans ma boutique, et me faire la morale sur quelque chose que tu ne sais pas. C'est Kame qui t'as demandé de faire le facteur ? S'il est pas capable de venir me voir qu'il aille se faire foutre lui aussi. Ouai t'as raison, je vais peut être y retourner sur cette période de merde. Dès ce soir d'ailleurs. Je vais aller en boite, boire jusqu'à ce que je ne puisse plus tenir un verre et niquer tout ce qui bouge, mec ou nana. Maintenant fous moi la paix, j'ai du taf.
- T'es vraiment un gros con quand tu t'y mets.

Ueda eut à peine le temps de terminer sa phrase que le poing de Jin s'abattit sur son visage le faisant tomber à terre.

- Ne me traite plus jamais de con, hurla Jin.
- Je sais vraiment pas ce qui s'est passé mais oublie moi sur ce coup. Non en fait oublie moi tout court, termina Tatsuya avant de sortir de la boutique.

Jin se laissa tomber sur le carrelage froid de sa boutique prit d'un étourdissement bouleversé parce qu'il venait de faire. Il venait de frapper son meilleur ami pour la première fois de sa vie. Il était prêt à violer celui qu'il aimait et maintenant frappait son frère de c½ur. Que se passait-il ? Pourquoi avait-il de telles réactions qui ne lui ressemblaient en rien ? Pour la première fois depuis des années, il était complètement perdu.

La suite dans 10 commentaires ^^

Tags : Fics - Fashion's tentations - Akame - JunDa - RyoDa - KamePi

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.80.140.5) if someone makes a complaint.

Comments :

  • lily-tomohisa

    02/02/2015

    Que dire si ce n'est que Jin pète les plombs ?
    Et pourquoi Ueda lui a pas rendu son coup xD ? Une bonne bagarre ça remets les idées en place non ?

  • hellyndra

    29/01/2015

    Rhalala sont tous baka dans cte fic... mais bon la palme revient a ... ... bakanishi! Bravooooo ^^
    Pff serieux... Bon deja que l'autre mister canard finisse en taule, pas plus mal... il aurait du etre enfermé depuis looongtemps. Lui c'est mm plus baka mais psychopathe qu'il est lol.
    Shoge... t'as failli nous tuer shige nameo vilaine ! Ouf il a pas grand chose... et ca a réveillé bakapi au moins.
    Pfffff t'as tué mon yuyaaaaa bouhouh grrr comment peut-on faore du mal a un ange comme lui? Grrr
    Bakazu... ouais mon chou tu as soufferts, ce fut difficile... mais t'es pas doué qd mm hein...
    Uepiii mon chou, fallait lui rendre son coup de poing au baka voyons ! Il a abîmé ton joli minois. Et puis t'attends quoi avec bakaguchi? Alle fonce!
    Kokiiiii tu sais que t'es sexy en chef? Mon pauvre... avoir un frangin comme psychomistercanard... faitooooo

    Enfin voila c'était mon comm très construtif sur ta fic que j'ai enfin lue...
    A quand la suiuiute?

  • At-The-Dawn-of-Doom

    23/01/2015

    10ième commentaire!! ^^
    Avant tout désolé de ne pas être venue plus tôt mais j'avais des examens blancs à réviser... >.<"
    Bref! J'adore toujours autant cette fic!! Moi qui m'étais dit que les choses s'arrangeraient avec l'arrestation de Jun c'est raté! Jin devient comme lui... Je sais pas vraiment où tout ça va nous mener... Mais j'ai hâte de le voir x)

  • Visiteur

    22/01/2015

    Et ben mon pauvre kazu
    Mon pauvre Jin
    En fait les deux sont à plaindre.
    J'espère que kame se rendra compte que Jin est différent. Et qu'ils se retrouvent vite dans les bras l'un de l'autre.
    Même si Jin à carrément abuser j'espère que kame fera un pas vers lui car c'est kame qui a construit toutes ses barrières. Certes la situation était chaotique mais Jin ne peut lire dans les pensées de kame
    Vivement la suite

  • juliadu

    20/01/2015

    allez jin ressaisi toi, tu le dois car là tu dérape complètement****

  • hinata64

    19/01/2015

    Super chapitre !!! Mais jin n est pas bien du tout il faut que kame l aide car sinon il va tomber très bas ...

  • akame4ever

    19/01/2015

    Olala!!!! Zuzu a abimé le minois de Ueda????? !!!!

  • Miki-chan06

    18/01/2015

    Mais rien ne va plus ! Bakanishi, bakanishi, bakanishi ! T'es vraiment trop con *pas taper* XD XD Faites l'amour pas la guerre les garçons, sautez vous dessus et avouez vous votre amour comme ça Ueda peut aller draguer et conclure lui aussi :3 *sors* XD
    j'ai hate de lire la suite ^^
    chuuuu~~

  • Tininy

    18/01/2015

    Erf fautpas que Kazu recommence à avoir peur, faut qu'il puisse revivre normalement.
    Jin tu joues au con là, faut te ressaisir c'est pas bon du tout pour toi, pour Kazu et Ueda avec qui tu deviens violent.
    Merci pour le chapitre hâte d'avoir la suite.

  • lagaijin

    18/01/2015

    Kazuya n ' a pas l ' air de lui en vouloir trop, il a juste peur. Qu est ce qui lui prend à Jin ?

Report abuse