Fashion's tentations - Chapitre 36


Je suis désolé. Le chapitre est vraiment petit mais j'attendais tellement d'écrire cette scène que je me suis concentrée que sur celle là. J'espère que ça vous plaira tout de même.

Kame avait été au shooting sans grande conviction. Malgré qu'il faisait tout pour rester professionnel, sa journée lui avait paru affreusement longue. Il n'avait fait que penser à Jin. Pas une seule minute il ne s'était arrêté de penser à lui. Il ne savait plus s'il devait l'aimer ou le détester pour ce qu'il avait fait. Mais le shooting était enfin terminé et il avait décidé d'aller voir son meilleur ami pour prendre de ses nouvelles. Au moins là il ne penserait pas à tout ça. Et puis il voulait savoir ce qu'il savait et que Koki ne savait pas au sujet de l'agence de Kyôto. Il avait fait tout d'abord un arrêt chez le fleuriste près de l'hôpital puis était entré dans le bâtiment. Il s'apprêtait maintenant à entrer dans la chambre de son ami. Il ouvrit la porte et s'arrêta net. Son c½ur rata un battement. La vision, qui s'offrait à lui, était tellement belle. Il était tellement beau là debout près de cette fenêtre regardant vers l'extérieur dos à Shige qui regardait lui aussi dans la même direction. Pourquoi était-il là ?

- Ah Kame, fit Shigeaki avec un sourire alors qu'il l'aperçut dans l'embrasure.

Kazuya sursauta, entra puis referma la porte alors que celui qu'il aimait se retourna à l'entente de ce surnom.

- Comment ça va Shige ?, fit le jeune homme en s'avançant près de son ami.
- Bien bien merci.
- Je vais vous laisser, annonça Jin en prenant sa veste qu'il avait posée sur le rebord du lit.
- Merci Jin d'être passé, lança Shige alors que l'homme arrivait près de la porte.
- De rien, répondit-il sans se retourner avant d'ouvrir la porte et de la refermer derrière lui.

Non il n'avait pas eu la force de se retourner. Comment pouvait-il le regarder en face ? Le styliste partit sur cette dernière pensée.

- Kazuya, appela Shige alors que son ami fixait cette porte qui venait de se refermer.
- Hmm.
- Pardonne lui, fit le plus jeune.

Kame sursauta de nouveau et se retourna vers son meilleur ami.

- Il m'a dit ce qu'il avait fait. Il a fait une erreur. Il a cru que...
- Tais toi, ordonna Kazuya.

Comment Jin avait pu raconter ce qui s'était passé à son meilleur ami ? Il n'avait pas le droit de le mêler à ça.

- Jin n'ait pas Jun.
- Tais toi je t'ai dis et mêle toi de tes affaires, s'énerva le plus vieux.
- Qu'est-ce qui te prend ? J'essaye de t'aider.
- Tu es mal placé pour parler. Tu me dis de pardonner l'homme qui m'a fait du mal alors que tu n'arrives même pas à pardonner à Tomohisa. Donc tes leçons tu te les gardes et tu t'en mêles pas.

Kamenashi ne rajouta rien de plus puis sortit de la chambre comme une furie. Il descendit les escaliers puis sortit de l'hôpital. Il avait envie de hurler. Il n'avait fait que penser toute la journée à ce qui s'était passé. Il voulait juste voir son meilleur ami et penser à autre chose, rien de plus. Mais il avait fallut que Jin soit là. Il avait fallut qu'il le voit. Oui il l'aimait. En le voyant, il n'avait eu qu'une envie se jeter dans ses bras. Mon dieu combien il était beau alors que les rayons du soleil couchant se reflétaient dans ses cheveux. Mais devait-il lui pardonner ? Et Shige qui savait maintenant ce qui s'était passé. Il lui avait caché sa relation avec Jin puis sa relation avec Yamashita et enfin il ne voulait pas lui parler de ce qui s'était passé mais le styliste l'avait fait avant lui. Shigeaki avait risqué sa vie pour lui, il ne voulait plus mêler son meilleur ami aux difficultés de sa vie. Il voulait qu'il le voit heureux. Mais comment l'être quand on se sentait trahi par celui qu'on aimait ? Kazuya n'avait pas envie de rentrer chez lui malgré l'heure tardive. Il n'avait pas envie de se morfondre encore comme les jours précédents. Il mit ses lunettes de soleil et rabattit la capuche de sa veste sur sa tête. Il ne sut pas pourquoi mais il avait envie d'aller dans le parc pour enfants près de chez Jin. C'était un endroit réconfortant pour lui. Peut être parce que cela lui rappelait des souvenirs heureux. Ça lui rappelait des moments où il se sentait en sécurité. Alors qu'il se dirigeait vers le parc, il sentit une goutte d'eau tomber sur sa main. Il releva la tête et une autre tomba sur son nez. Il retira ses lunettes et vit la pluie tomber. Il sentit l'eau froide couler sur son visage. Il sourit à ce contact, rebaissa la tête puis continua son chemin pour enfin arriver au parc. Il entra dans la zone des jeux pour enfants mais s'arrêta en voyant une silhouette, assise sur une des balançoires, complètement immobile alors que la pluie s'abattait sur elle. Kazuya s'avança vers elle mais se stoppa net à quelques pas de la balançoire. Un flash vint le paralyser. Il sentait encore ses poignets enserrés, un poids lui comprimer la poitrine. La peur le paralysait. Il ne pouvait rester ici. Il fit demi tour mais alors qu'il n'eut le temps de faire que quelques pas, il se sentit enlacé et une tête se posa sur son épaule.

- Ne pars pas, souffla une voix à son oreille.

Le corps de Kamenashi se contracta que de plus belle. Une peur panique monta en lui et son corps trembla sans être capable de bouger ou encore de se raisonner.

- Je suis tellement désolé Kame. Si tu savais combien je m'en veux.
- ...
- Je sais pas ce qui m'a pris, poursuivit Jin alors que la pluie ruisselait sur leurs deux corps. J'ai rêvé que tu couchais avec Yamashita et ça m'a rendu fou de rage. J'ai pas pu me contrôler. Je t'aime tellement.

Jin sentit le corps de Kazuya se détendre au fil de ses paroles puis les tremblements s'arrêtèrent à l'entente de ses sentiments.

- Jin, pleura le pus jeune alors qu'il se retourna et se blottit dans ses bras laissant ses larmes couler.
- Pardonne-moi. J'imagine ce que tu as pu ressentir quand tu t'es retrouvé allongé sous moi alors que je te maintenait au sol près à faire l'irréparable. Je veux tant te faire oublier ton passé et je fais complètement l'inverse me conduisant comme un idiot. Je ne voulais pas te faire peur. Je ne voulais pas que tu penses que je pouvais être comme Jun. Kame, fit Jin en relevant la tête du plus jeune, jamais je pourrais te faire du mal. Mes sentiments pour toi n'ont pas changé. Alors laisse moi t'aider. Partage le poids que tu portes, avec moi. Ne me sous-estime pas. Je veux toujours partager tes joies, tes peines et tes difficultés.

Akanishi n'attendit pas plus longtemps et déposa ses lèvres tout en douceur sur celles de ex-petit ami. Il sentit un recul de Kazuya qui détacha leurs lèvres mais leurs bouches restèrent qu'à quelques centimètres de l'une l'autre.

- Pardonne-moi Kazuya, susurra Jin passant sa main sur la joue de son cadet avant de l'embrasser de nouveau.

Le c½ur de Kame battait la chamade. Il ne savait pas si cela était dû à la peur ou à l'excitation de retrouver les lèvres de celui qu'il aimait, de se retrouver dans ses bras. Il voulait tellement n'être qu'à lui. Cela faisait maintenant plusieurs mois qu'il l'évitait comme il le pouvait mais maintenant il ne pouvait plus l'éviter. Il serra le pull de Jin dans ses poings alors que le baiser s'intensifiait. Il l'aimait tellement mais il mit un terme au baiser à contre c½ur et se colla contre celui qu'il aimait posant sa tête contre son torse.

- Je veux rester comme ça quelques minutes. Laisse moi rester contre toi s'il te plaît.

Jin sourit et enlaça son top model. Ce dernier avait besoin de protection. Il avait besoin de se sentir aimé et le plus vieux voulait lui prouver combien il l'aimait. Il voulait lui montrer que seul lui comptait pour lui et surtout qu'il ne serait jamais capable de lui faire du mal.

- Tu me pardonnes alors ?, demanda l'aîné.
- Hmm... Mais laisse moi du temps, demanda le plus jeune.
- Ça me suffit comme réponse, fit Jin resserrant son étreinte.

Peu importe le temps qu'il allait attendre. Tout ce qu'il voulait, c'était être avec lui, c'était de savoir qu'il lui appartenait. Son attente serait la punition pour ce qu'il avait fait même s'il rêvait que d'une seule chose : reposséder de nouveau l'homme qu'il aimait.

La suite dans 10 commentaires ^^

Tags : Fics - Fashion's tentations - Akame - JunDa - RyoDa - KamePi

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.134.32) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Visiteur

    12/02/2015

    ahh je suis contente qu'enfin, il y a du bon entre kame et Jin !
    je parie qu'il faudra pas tant de temps pour une réconciliation parfaite!

  • juliadu

    04/02/2015

    sous la pluie ils ont une discussion mail ils vont attrapé froid.contente qu'ils est pu se parlé. jin laisse du temps a kame*****

  • lily-tomohisa

    02/02/2015

    C'est vrai que c'est court ! xD

    L'Akame semble en bonne voie mais pour combien de temps ?

  • Tininy

    01/02/2015

    Bon alors un Kame en colère c'est pas gagné après faut laisser du temps à Kazu parce qu'un traumatisme comme celui-là ça ne guérit pas vite.Jn soit patient et surtout doux avec lui.Merci pour ce chapitre hâte de lire la suite.

  • Miki-chan06

    01/02/2015

    XD XD on est une petite bande de perverses alors ? En même tant ça fait longtemps qu'on attend qu'ils se remettent ensemmmmbbbbblllleeeuuuhh ^^
    chuuu~~

  • Miki-chan06

    01/02/2015

    Ha enfin! ^^ je suis contente de la tournure que prend leur relation :) bon bakanishi maintenant tu y vas cool hein ? Mais pas trop cool non plus qu'on ait un lemon bientôt :3 xd !
    Chuuu ~ ~

  • hinata64

    01/02/2015

    Trop contente :-) !!!! Petit conseil jin vas y doucement mnt :-) .merci pour ce petit moment émouvant et rempli d amour .♥♡♥♥♥♥♥

  • akame4ever

    01/02/2015

    Olala une tortue encolère ça fait peur xD
    La fin est assez 'romantique ' je trouve. J'aime bezucoup le petit moment dans le parc. Très mimi

  • Garance02590

    31/01/2015

    Doucement Jin ! Ne sois pas trop empressé. ca t'apprendra !
    C'était pourtant mal parti quand Kame arrive dans le chambre d'hôpital de Shige, vu la manière dont Jin les laisse.
    Kame a eu une idée de génie de venir faire un tour au parc mais à la voir paralyser par la peur me rend triste.
    Mais heureusement que Jin le retient et arrive à le calmer. Il lui dit de si belles choses !
    ♥♥ "Partage le poids que tu portes, avec moi. Ne me sous-estime pas. Je veux toujours partager tes joies, tes peines et tes difficultés." ♥♥
    Le baiser scelle leurs retrouvailles mais tout en douceur.
    Il lui reste maintenant à se faire pardonner par son meilleur ami. Est-ce que ce sera simple ?
    Réconciliation ok ! Comme le dit Myojo, plus que le lemon mdr.
    Très beau chapitre mélancolique mais doux

  • Akame-Forever-Fic

    03/01/2015

    Il viens à peine de le retrouver il pense déjà à lui sauter dessus ça va pas non *oh oui vas y saute lui dessus ta raison* *sort*
    Bon bah au moins ils se sont pas pris la tête avec leurs meilleures amis pour rien on va dire mais c'était la fête dans les deux chapitre chacun son tour après Jin c'est Kame.
    L'Akame enfin reformer je peux respirée maintenant plus que le lemon et on et ok pour tout ohhhhhhhhhhh ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Report abuse