Fashion's tentations - Chapitre 37


Ok ok je l'avoue, j'ai complètement pété les plombs avec ce chapitre. C'est juste parti dans tous les sens. L'akame me fera écrire de ces trucs fiou. J'espère que vous apprécierez ce nouveau chapitre.

Kazuya avait demandé à Jin de lui laisser du temps. Ce dernier ne savait pas vraiment ce qu'il vivait avec le plus jeune depuis cette soirée où ils s'étaient retrouvés. Il ne savait pas vraiment s'ils étaient de nouveau ensemble. Même s'ils s'embrassaient par moment, il n'y avait rien de plus entre eux. Ils se revoyaient allant l'un chez l'autre, profitant du temps passé avec l'autre. C'était comme s'ils jouaient au jeu du chat et de la souris. C'était plutôt agréable en fait. Jin avait un sentiment de plénitude. Encore à cet instant, alors qu'ils regardaient la télé dans son salon installés tous deux dans son canapé avec Kame qui était allongé la tête posé sur ses jambes, il se sentait vraiment bien. Il caressait les cheveux de son cadet tout en regardant le film se terminer.

- Il était pas mal, annonça le plus vieux en bougeant légèrement.
- Hein oui oui, fit Kazuya tout en bayant.
- Tu t'es endormi devant ?
- Hein, non j'ai vu le film. Enfin j'ai du m'assoupir. Mais que deux trois minutes. Bon ok je me suis endormi. Mais c'est de ta faute. A chaque fois que tu me caresses les cheveux, je m'endors.
- C'est pas grave, sourit le plus âgé devant la bouille trop adorable du mannequin qui venait de s'asseoir correctement à côté de lui.
- Tu me pardonnes ?, fit Kamenashi alors qu'il s'installa à califourchon sur les cuisses de Jin pour lui faire face.
- Complètement mais là ce n'est pas une très bonne idée ce que tu viens de faire, eut à peine le temps d'achever le styliste alors que son assaillant déposa ses lèvres sur les siennes.

Kazuya avait eut envie d'embrasser Jin en le voyant le regarder comme il le faisait. Depuis qu'ils s'étaient retrouvés dans le parc, ils se voyaient de nouveau passant du temps ensemble. Ce qui le rendait vraiment heureux. C'était simple entre eux. Ils s'embrassaient de temps en temps. Rien de très langoureux, des baisers chastes, parfois volés mais cela suffisait à faire son bonheur. Mais là il avait envie de l'embrasser. Il ne voulait pas d'un baiser volé. Il voulait un vrai baiser comme Jin savait lui donner. Il se colla un peu plus au corps de son aîné posant ses mains sur son torse sentant le tissu de son tee-shirt sous ses doigts. Il intensifia par la même occasion son baiser quémandent toujours plus. L'aîné ne se fit pas prier et entrouvrit la bouche pour laisser la langue du top model rejoindre la sienne. Kazuya sourit dans le baiser et laissa sa langue aller jouer avec sa jumelle. La température monta d'un seul coup. Il sentit les mains de son vis-à-vis lui caresser les cuisses puis se perdre sur ses fesses. Les siennes remontèrent le long de son torse pour glisser le long de son visage et terminer leur course dans ses cheveux les rapprochant encore plus. Jin empoigna ses fesses et le rapprocha d'un seul coup faisant se rencontrer leurs deux virilités ce qui les fit soupirer de bien être. Mais le plus jeune eut un sursaut et interrompit le baiser puis posa son front contre celui de son styliste.

- Je suis désolé..., soupira t-il alors qu'il essayait de reprendre sa respiration.
- Prends ton temps.
- Tu ne m'en veux pas de te laisser comme ça ?, interrogea Kamenashi en regardant la bosse qui s'était formée dans le pantalon du plus vieux.
- Non, ne t'inquiète pas. Et puis c'était agréable de te sentir contre moi, fit Jin en déposant un baiser sur les lèvres.

Kazuya profita au maximum de ce dernier contact l'intensifiant légèrement. Il était à deux doigts de se laisser de nouveau submerger par son désir mais le plus vieux eut le réflexe de se reculer pour interrompre cet échange remplit de tentations. Il se doutait combien il était difficile pour son aîné de se retenir. Chaque baiser, qu'ils échangeaient, étaient tentateurs. Même lui savait qu'il avait de moins en moins de volonté mais ils avaient choisi de prendre leur temps. Jin voulait à tout prix prouver à celui qu'il aimait qu'il n'était pas comme Matsumoto, même si pour cela il devait s'infliger de grandes frustrations. Il avait de plus en plus de difficultés à se retenir. Le seul fait de voir Kazuya le rendait fou de désir. En même temps cela faisait des mois qu'il n'avait pas couché avec quelqu'un. Il ne s'était pas résout à trouver quelqu'un d'autre pour faire passer ses envies. Il ne pensait qu'à Kame et ne voulait personne d'autre. Cela devenait long surtout depuis qu'il l'avait retrouvé. Combien de temps allait-il encore tenir ?

- Jin, ça va ?
- Euh oui oui. Par contre, si tu veux bien te lever, parce que si tu restes dans cette position, je sais pas si je vais tenir longtemps sans te toucher.

Le plus jeune rigola et se réinstalla près de son aîné. Ce dernier se leva difficilement se sentant compressé dans son jean.

- Tu es sûr que ça va aller ?
- Mais oui. Je me sens juste l'âme d'un citron pressé.
- Tu veux que je m'en occupe, fit Kazuya d'une voix suave en se levant et se collant à son styliste tout en passant sa main sur la bosse qui était maintenant plus que visible.

Akanishi laissa un soupire s'échapper tout en reposant sa tête dans le cou de son cadet lui déposant un baiser.

- Arrête ça Kame si tu ne veux pas aller plus loin. Je vais pas pouvoir me retenir. Là tu me mets trop à l'épreuve. Je n'arriverai pas à te résister encore longtemps comme ça.

Kazuya retira sa main à contre c½ur. Lui aussi avait envie de son styliste mais il ne voulait pas que ça se fasse comme ça. Il voulait encore attendre un peu pour que le jour où il se donne à lui, qu'il le fasse complètement.

- Oui tu as raison et moi non plus. Alors je vais être sage, répondit-il avant de déposer un doux baiser sur les lèvres de celui qu'il aimait. Bon sinon, tu as été voir Ueda ?
- Non.
- Attends tu vas où là ?
- Arranger tes conneries, lança Jin avant d'entrer dans la salle de bain et de fermer la porte derrière lui.
- Pourquoi tu vas pas le voir, demanda Kazuya qui s'appuya contre le mur du couloir près de la porte.
- Parce que ce n'est pas à moi d'aller m'excuser, répondit le plus vieux en s'appuyant lui aussi contre le mur de l'autre côté de la porte tout en déboutonnant son pantalon et faisant glisser la fermeture éclair.

Il soupira en sentant son membre se libérer de cette compression. Soupir qu'entendit distinctement Kazuya. Jin était tellement préoccupé par sa propre gêne, par sa propre frustration, qu'il n'avait pas prêté attention à la bosse qui s'était formée aussi dans le pantalon de son top model. Ce dernier avait lui aussi résisté comme il le pouvait. Il désirait Jin. Ce dernier pensait qu'il s'était donné à Yamashita mais il n'avait jamais couché avec lui. Il n'avait pas pu le faire. Même en étant avec lui, il ne pensait qu'à son styliste. Il ne pouvait se résoudre à coucher avec un autre. Ils n'avaient jamais été plus loin que des baisers. Il n'avait pas fait l'amour depuis des mois et retrouver le corps de son aîné et ne pas pouvoir en profiter le frustrait au plus haut point. Mais il ne pouvait encore se donner corps et âme à lui. Il avait encore quelques fois des flashs de ce qui s'était passé entre eux. Il ne voulait surtout pas que cela lui arrive alors qu'il retrouvait le corps de son amant. Il ne voulait pas tout briser. Il préférait alors attendre et le moment où il se sentirait prêt, il se donnerait complètement à lui.

- C'est ton poing qui est arrivé sur sa figure, pas l'inverse, fit le plus jeune qui passa enfin sa main dans son jogging pour caresser son membre plus que tendu essayant de retenir ses soupirs tant bien que mal.
- Ouai mais j'avais mes raisons et de très bonnes, répondit l'autre qui imprimait des va-et-viens sur sa verge.
- Oui et tu veux pas me le dire, ça je l'ai compris.
- C'est entre lui et moi.

La chaleur envahissait leurs deux corps. Jin laissait ses soupirs vagabonder à leur guise alors que Kazuya, trop honteux de ce qu'il faisait de l'autre côté de ce mur, se mordait la lèvre pour ne rien laisser passer. Il ne voulait pas frustrer encore plus celui qu'il aimait même si cela devenait insoutenable pour lui. Il caressait son membre emplit de désir au rythme des soupirs de son amant. C'était à la fois une douce musique et une vraie torture. Il aurait voulu que ce soit lui qui lui provoque ces frissons. Il se maudissait intérieurement de ne pas pouvoir passer au dessus de tout ce qui s'était passé.

- Et toi quand... hmmm... vas tu voir Shige ?, demanda Jin d'une voix rauque.
- Tout à l'heure, essaya d'articuler l'intéressé tout en essayant de garder le plus de contenance possible alors que ses va-et-viens étaient de plus en plus rapide.

Le styliste se faisait violence. Il avait envie de sortir de cette salle de bain, d'attraper son amant et de le prendre là tout de suite. Rien que le son de sa voix que le plus jeune essayait de camoufler attisait ce membre qu'il caressait avec fougue. Plus il imprimait des va-et-viens et plus son désir montait en lui. Il le désirait. Il le voulait. Il voulait le faire sien de nouveau. Mais il savait que s'il faisait ce qu'il imaginait à cet instant précis, cela n'arrangerait rien. Il voulait que leurs retrouvailles se passent autrement. Pourtant, il aimerait tellement sentir sa bouche caresser son membre qui se dressa encore plus à cette pensée le faisant crier de désir.

- Tu sais pas ce que tu me fais faire là Kazuya.
- Toi non plus, murmura le plus jeune alors qu'il sentait le moment de se libérer arriver.
- Putain qu'est-ce que j'ai envie de toi, laissa échapper Jin qui ne pouvait plus se contrôler.

Ce dernier imprima quelques derniers va-et-viens avant de se libérer dans un râle de pur plaisir alors que le plus jeune se mordit la lèvre en se libérant à son tour. Il était à bout de souffle mais il ne pouvait pas rester là. Jin allait sortir d'un moment à un autre. Il se précipita dans les toilettes, ferma la porte et s'appuya contre elle tout en essayant de reprendre contenance. Il ne pouvait pas continuer comme ça encore longtemps. Entendre la voix de celui qu'il aimait alors qu'il se caressait avait été une vraie torture. Mais il n'avait pu se retenir d'alléger sa propre gène. Entendre ses soupirs n'avaient fais que l'encourager. Il entendit la porte de la salle de bain s'ouvrir. Il inspira et souffla un bon coup et ressortit des toilettes après avoir tiré la chasse d'eau style de rien. Il n'eut pas le temps de réagir qu'il se retrouva plaqué contre le mur du couloir, les mains au dessus de sa tête.

- Tu n'as pas pu résister de te soulager aussi, fit Jin d'une voix aguicheuse en mordant la lèvre de Kame où était resté une marque de morsure.
- Je ne vois pas de quoi tu parles, dit faussement gêné le plus jeune.
- Tu veux que je vérifie ?, fit le styliste en ramenant sa main droite vers sa bouche alors qu'il maintenait toujours l'autre main contre le mur.
- Arrête baka, cria Kazuya en retirant sa main.
- C'est bien ce que je me disais, rigola l'aîné en laissant son cadet aller se laver les mains.

Le plus jeune entra dans la salle de bain et se dirigea vers le lavabo.

- Donc tu m'abandonnes si tu vas voir Shige, demanda le styliste en s'appuyant contre l'embrasure.
- Je dois aller m'excuser. C'est toi même qui me le dit depuis plusieurs jours.
- Oui il a juste voulu t'aider.
- Je sais, fit Kazuya en déposant un baiser sur les lèvres de Jin. Du coup j'y vais, annonça t-il.

Il mit ses chaussures, sa veste et prit son sac.

- Je t'envoie un sms quand je suis à l'hôpital, fit-il simplement avant de sortir de l'appartement.

Akanishi se retrouvait de nouveau seul chez lui. Il soupira avant de s'asseoir dans son canapé et de zapper sur plusieurs chaînes. Il avait retrouvé celui qu'il aimait mais il voulait tellement plus. Quand est-ce que Kazuya lui pardonnera t-il complètement ?

La suite dans 10 commentaires ^^

Tags : Fics - Fashion's tentations - Akame - JunDa - RyoDa - KamePi

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.80.140.5) if someone makes a complaint.

Comments :

  • MomoAkame

    10/08/2015

    Mon dieu ça donne chaud, mais c'est quand même spécial ils se touchent et se parlent en même temps ça m'as bien fait rire ^^

  • les-fics-de-haruhikyouya

    07/04/2015

    Au moins ils sont à nouveau ensemble. Même si leur relation ne sera plus la même. Elle sera différente. La confiance au centre.
    Ils m'ont fait rire, comme si ils ne voulaient pas faire fuir l'autre. Deux adolescents qui découvrent leur sexualité. ^^

  • At-The-Dawn-of-Doom

    07/03/2015

    Le dixième commentaire!! :D
    J'adore comment ils discutent, l'air de rien, pendant qu'ils se soulagent... Tout à fait normal! xD
    En tout cas, je suis contente que ça se soit arrangé entre eux même si tout n'est pas réglé au moins ils sont de nouveau ensemble! ^^
    J'ai hâte de lire la suite!! :)

  • Visiteur

    23/02/2015

    L'inconvénient d'un chapitre ou tout va bien est que c'est presque la fin...

  • lily-tomohisa

    17/02/2015

    Naaaaaaaaaaaaaaaaan j'y crois pas >< et ils continuent de parler l'air de rien en plus ! >< Jin tu sais qu'une douche froide est tout aussi efficace ? ><
    J'y crois pas xD tu es une sacrée vicieuse en fait Saori ! xD

  • Miki-chan06

    15/02/2015

    Trop de frustration les garçons là ! Je ne sais pas comment fait jin pour résister lol ^^ et j'espère qu'il va aller s'excuser auprès de tat-chan hein parce qu'ils ont tt les deux des torts :3
    Chuuuu~~~

  • Garance02590

    14/02/2015

    Oui ben non je dors pas mais je sors Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

  • Garance02590

    14/02/2015

    T'es sûre que t'es pas en manque ? Parce que là, on a eu droit à de bonnes séances de hum hum.
    C'est normal que Kame veuille attendre mais qu'est-ce qu'il ne fait pas faire à Jin ! Et je parle même pas de ce qu'il se fait à lui-même.
    Ce sont de véritables petits pervers et Jin qui n'est pas dupe. Il a su que Kame se faisait lui aussi du bien.
    Par contre, il veut pas aller s'excuser auprès de Ueda ! Jin, t'es trop fière !
    Prochaine étape : Shige.
    C'est un chapitre très hot mais doux à la fois. Ah l'amour...
    Bonne Saint Valentin *ok je dors*

  • Tininy

    13/02/2015

    Oh un super petit chapitre xD, j'ai adorer, la frustration c'est cool hein lo. le pov Jin mais je comprends kazu aussi il ne veut pas se retrouver a rejeter Jin alors qu'ils sont en plein milieu de l'action lol.
    Merci pour ce chapitre, et Kazu a raison Jin c'est a toi d'aller t'excuser hein aller hâte de lire a suite.

  • hinata64

    13/02/2015

    Super chapitre !!!!! Ne t inquiet pas jin ton petit kame va revenir du moins je l espère hihihi :-p

Report abuse